10 milliards d’euros d’aides non demandés : est-ce que cela vous concerne ?

0
11

Toutes les personnes supposées bénéficier des prestations sociales n’en profitent pas. Le montant des aides non réclamées s’élèveraient à près de 10 milliards d’euros. 


Les aides sociales sont indissociables des démarches administratives. Mais celles-ci contribuent souvent à décourager les ayants droit, notamment en France où le système administratif est réputé complexe et pesant. Cependant, il est difficile de s’imaginer que toutes ces contraintes soient capables d’empêcher les bénéficiaires de solliciter ces prestations qui leurs reviennent de droit.

 
En France, les aides non réclamées s’élèveraient à près de 10 milliards d’euros. Un montant bien énorme qui invite à se poser des questions. Notamment celle de savoir s’il s’agit véritablement d’un choix des bénéficiaires de ne pas réclamer ce qui leur revient de droit, puisque ces aides sont supposées les aider à ne pas se noyer sous le poids de leurs dépenses. 


Dans l’interview que le fondateur de Mes Allocs, plateforme spécialisée dans l’accompagnement des démarches administratives des ayants droits aux aides sociales, a accordé au Parisien, il explique que certaines personnes sont totalement ignorantes de ces droits dont elles pourraient jouir. 


D’après lui, environ une personne sur deux ne bénéficierait pas de ses droits. Joseph Terzikan soutient ainsi que certaines allocations restent méconnues de la majorité des Français. Et celles qui ne sont pas réclamées c’est en raison de la charge administrative trop importante que représentent les démarches. 


Deux problèmes que la plateforme aide à résoudre. Sur son site internet, elle met à la disposition des ayants droit un simulateur de droits aux aides sociales, ainsi que l’accompagnement dédié visant à supporter jusqu’à 90% de la charge administrative. Un accompagnement sans engagement qui coûte 29,99 euros par trimestre. 


L’Etat, conscient de la difficulté pour les ayants droit d’entrer en possession de leurs aides sociales en raison des charges administratives, a élaboré depuis quelques années un plan pour alléger l’accès à ces démarches. Cependant, pour plusieurs, le chemin pour qu’un plus grand nombre de personnes entrent en possession de leurs droits est encore long. 

Laisser un commentaire