Votre corps vous alerte 24 heures avant un AVC

494

Aux États-Unis, on dénombre environs 800 000 personnes qui sont confrontées aux AVC (accident vasculaire cérébral), qui mènent à un morts sur 20.

Les AVC peuvent avoir lieu rapidement si vous êtes seul sans individu pour vous aider. Hélas, ce retard peut vous tuer.

De surcroît, les AVC sont à l’origine des causes d’invalidité de longue durée, c’est aussi la principale cause évitable d’invalidité. La majorité des personnes sont touchées par des symptômes similaires à ceux d’un AVC 24 heures avant l’apparition de la maladie et plus le traitement est rapide, plus vous pouvez aider à prévenir les difficultés à long terme.

Falck USA

Un accident vasculaire cérébral a lieu quand un vaisseau dans le cerveau est bloqué par un caillot sanguin ou se rompt. Un AVC généré par un caillot est appelé AVC ischémique ; environ 85 % de tous les AVC aux États-Unis sont ischémiques.

Lire aussi :  Ces jeunes sont amoureux depuis leur enfance, ils décèdent immédiatement à la suite de leur mariage

Les symptômes ont lieu brusquement mais mais la majorité des patients ont la sensation que quelque chose cloche …

1. Hypertension artérielle

Beaucoup de personnes sont atteintes d’hypertension artérielle et n’ont pas de symptôme. Toutefois, l’hypertension artérielle est susceptible d’engendrer un accident vasculaire cérébral, créant des dommages sur les vaisseaux sanguins de votre cerveau. L’hypertension artérielle est susceptible de générer une formation de caillots sanguins dans les artères menant au cerveau, ce qui bloque la circulation sanguine et peut engendrer un AVC.

Shutterstock

2. Cou raide

Beaucoup de patients ayant eu un AVC ont eu une douleur très intense dans la tête. Ceci peut également engendrer des douleurs entre les yeux et une raideur de la nuque.

3. Confusion

En cas de difficulté à communiquer, cela doit vous alerter car cela veut dire que le sang n’arrive pas à la région cérébrale qui gère la parole.

Lire aussi :  Caroline de Monaco folle furieuse, relation tendue suite à un « tacle » de Gad Elmaleh

4. Migraine insoutenable

Qui n’a jamais eu mal à la tête ? Personne mais il est nécessaire d’être vigilant en cas de migraine extrêmement douloureuse. Dans ces cas là, il est nécessaire de consulter un médecin.

Shutterstock

5. Paralysie

Si vous êtes paralysé d’une partie de votre corps, il s’agit peut-être d’un AVC d’après health.usnews.com. Si vous êtes dans l’incapable de soulever vos membres d’un côté de votre corps, aller voir un médecin..

6. Troubles de la vue

Une perturbation soudaine de la vision d’un œil ou des deux yeux peut être un signe que vous avez un AVC. Les accidents vasculaires cérébraux peuvent diminuer la vision d’un œil ou des deux yeux ou causer une vision double.

Shutterstock

7. Difficultés à marcher

Si vous êtes dans l’incapacité à vous déplacer, cela peut être un symptôme d’un accident vasculaire cérébral.

Lire aussi :  Un homme ivre, dérobe le véhicule des policiers et les insulte avec leur mégaphone

8. Nausées et vomissements

Si vous êtes atteint d’un AVC généré par l’obstruction d’un vaisseau dans la partie arrière du cerveau, des nausées ou des vomissements peuvent avoir lieu.

Le test FAST

Si vous soupçonnez qu’une personne a été victime d’un AVC, vous pouvez utiliser le test FAST .

F – Face – Visage : la commissure des lèvres tombe vers le bas.
A – Arm – Bras : un des bras du patient ne peut pas se lever ou il tombe rapidement.
S – Speech – langage : la façon de parler est bizarre ou incompréhensible.
T – Time – Temps : Si ces symptômes apparaissent, il est temps d’appeler les urgences.

En cas de doute, appeler les secours immédiatement.

Shutterstock

Partagez cet article sur Facebook et n’oubliez pas de prendre soin les uns des autres !

Merci pour votre visite. Vous pouvez continuer la lecture sur la page suivante !

Loading...