TOP 30 des stars ruinées pendant leur carrière !

337

Les stars de cinéma, de la chanson ou autre ne sont pas à l’abri de se retrouver sur la paille. D’autant plus, lorsque l’on imagine qu’ils ont les dettes qui incombent à leurs gros sous ! Nous parlerons de millions dans ce TOP, mais de millions de dollars manquants surtout !

1. la chanteuse Ophélie Winter vit dans la rue comme une SDF

Nos confrères de « Public » ont mis en ligne de nombreuses photos de la chanteuse Ophélie Winter qui risquent de choquer ses fans. Cette dernière a, hélas, tout perdu et n’a plus de domicile. Ophélie Winter fait son maximum pour sortir de la précarité.

La chanteuse de Dieu m’a donné la foi tente coûte que coûte de sortir de son statut de SDF. Elle vivrait dans les rues de Paris et a dû « se résigner à rendre la clé du modeste hôtel  » dans lequel elle a « passé trois jours ». Elle a toujours à disposition sa voiture dans laquelle elle vit dedans.

Lire aussi :  Céline Dion, électrocution, épaule cassée, horrible tragédie évitée de justesse à Montréal

« Ses biens se résumeraient à quelques sacs entassés dans sa citadine, indique nos confrères de Public, des bijoux fantaisie et de larges lunettes de soleil. » Un ami a indiqué : « Elle est parfois hébergée par des potes.

Elle reçoit de l’argent de la part de proches pour pouvoir s’alimenter. Mais elle est ruinée » Sa descente aux enfers a commencé en 2014 avec Danse avec les stars. « La pire expérience de ma vie« , avait-elle indiqué.

Lire aussi :  La princesse Diana a détesté quand le prince charles s'est rapproché de ses deux enfants

1. BERNARD TAPIE

Bernard Tapie a été condamné à reverser 404 millions d’euros perçus en 2008. Compte tenu des intérêts, cette somme s’élève aujourd’hui à 530 millions d’euros. Face à cette facture colossale, une question se pose : comment l’homme d’affaires va-t-il pouvoir la rembourser alors qu’il est en faillite personnelle depuis près de 25 ans ? Selon Jean-Pierre Martel, l’avocat du Consortium de réalisation chargé de liquider les actifs du Crédit Lyonnais, l’ex-ministre n’a actuellement « plus de moyen de paiement ».

« Personne ne sait comment il assure son train de vie »

« Il n’a plus de chéquier, plus de carte bancaire, précise l’avocat au Parisien. […] Personne ne sait vraiment comment il assure son train de vie. » Alors que l’intéressé a déjà assuré qu’il subsistait à ses besoins grâce à l’aide de certains amis, plusieurs de ses biens pourraient lui être retirés pour éponger sa dette. C’est par exemple le cas de l’hôtel particulier de la rue des Saint-Pères, dans le sixième arrondissement de la capitale, ou encore de sa villa de Saint-Tropez. Ces propriétés sont réparties sur deux sociétés, qui pourraient être liquidées sur ordre du parquet en octobre prochain, lors d’une nouvelle audience. Cela ne suffirait cependant pas à régler la totalité de la facture…

Merci pour votre visite. Vous pouvez continuer la lecture sur la page suivante !

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Suivant »
1 sur 29
Loading...