Adriana Karembeu : une mère combattante dans un contexte familial compliqué à Marrakech

0
1164

En décembre dernier, Adriana Karembeu a annoncé sa rupture avec Aram Ohanian, le père de sa fille, après une dizaine d’années de vie commune. Selon le magazine Voici, c’est Adriana qui aurait pris l’initiative de cette rupture et l’homme aurait accusé le coup. Depuis cette annonce, l’animatrice compose avec son célibat et met tout en œuvre pour que sa fille de 4 ans, Nina, ne perde pas ses repères.

La prise en charge de sa fille, priorité numéro un

Depuis sa rupture brutale avec son compagnon, Adriana Karembeu met tout en œuvre pour permettre à sa fille, Nina, de vivre une transition en douceur. Elle est présente pour son enfant, entre rires et câlins, et s’assure que son petit trésor ne perde pas ses repères. Elle est venue quelques jours à Paris pour des engagements professionnels début janvier, mais est rapidement revenue auprès de sa fille à Marrakech pour être entièrement disponible pour elle.

Adriana, l’initiative de la rupture

Selon le magazine Voici, ce serait Adriana Karembeu qui aurait pris l’initiative de larguer les amarres avec Aram Ohanian. L’homme n’aurait rien vu venir et aurait accusé le coup. Bientôt, il n’aura plus sa fille au quotidien, mais pour l’instant, Adriana vit toujours dans la suite du Palais Ronsard, le palace cinq étoiles qu’ils ont ouvert ensemble en 2019.


Adriana Karembeu a annoncé sa rupture avec Aram Ohanian, le père de sa fille, après une dizaine d’années de vie commune. Selon le magazine Voici, c’est Adriana qui aurait pris l’initiative de cette rupture et l’homme aurait accusé le coup. Depuis cette annonce, l’animatrice compose avec son célibat et met tout en œuvre pour que sa fille de 4 ans, Nina, ne perde pas ses repères. Elle est entièrement disponible pour son enfant, entre rires et câlins, et s’assure que son petit trésor ne perde pas ses repères. Elle vit toujours dans la suite du Palais Ronsard, le palace cinq étoiles qu’ils ont ouvert ensemble en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici