Affaire conclue : Inédit, interdiction d’entrée à la salle des ventes à une vendeuse en colère !

0
2069

Depuis plusieurs décennies, la ravissante animatrice, Sophie Davant est devenues une présentatrice incontournable du petit écran. Son style incroyable et son sourire à toute épreuve sont beaucoup sollicités par ses nombreux fans, qui sont toujours assidus. Récemment, France 2 l’a mise au commande de l’émission « Affaire conclue », qui rencontre un succès phénoménal, malgré le confinement.

En outre, le confinement a aussi permis à de nouveaux téléspectateurs de découvrir le programme de Sophie Davant et de sa bande. C’est ainsi que les audiences atteignent aujourd’hui des records. Pourtant, il y a quelques jours, les fans de l’émission ont été confrontés à une situation très rare dans l’émission. En effet, Sophie Davant a refusé l’accès à la salle des enchères à l’une des candidats d’Affaire conclue ! 

La raison est stupéfiante. En effet, Josette, qui était présente pour vendre une vieille lampe réalisée par Emile Gallé, a été extrêmement déçue ! Elle était convaincue qu’elle allait récupérer une grosse somme pour s’offrir un voyage luxueux avec son époux. Toutefois, le résultat escompté n’ a jamais eu lieu, et notamment lorsque l’experte Elsa Joly-Malhomme, lui a révélé en direct qu’il s’agissait d’un faux

Concernant cet objet, la veille dame a révélé qu’elle l’avait trouvée dans le grenier da sa maison de campagne. L’expertise de la commissaire-priseur a très étonnée la retraitée, qui avait déjà imaginé pouvoir donner une partie de ses gains à ses petits enfants. Ce fut la douche froide pour elle.

« C’est pas un vrai Gallé. On le voit dans la qualité là, y’a même un petit passage qui a été fait pour un fil, tout est entièrement moderne et surtout c’est un petit peu plus grave que ça, c’est que là, sous le nom il y avait quelque chose. Sous la signature il y avait la mention TIP parce qu’on a le droit de vendre une copie c’est autorisé mais il faut laisser le mot TIP », a insisté la spécialiste de l’émission.

Avant d’ajouter avec beaucoup de détermination :  » Et là il a été meulé voilà, et donc on peut pas vendre un vase où ne figure pas cette mention qui indique clairement que c’est une copie ». A ce moment là, Josette a alors tenté de rester digne, en annonçant à l’animatrice :  » Ça fait rien je serais venue pour vous !  » .

Laisser un commentaire