Affaire Conclue : Un vendeur embarrassé dans par Julien Cohen !

0
5110

Ils sont nombreux à venir proposer à la vente dans Affaire conclue leurs objets. Récemment, l’un des vendeurs a été durement traité par l’un des acheteurs. 


L’émission présentée par Sophie Davant sur France 2 rassemble quotidiennement des millions de téléspectateurs. Et c’est dans une ambiance bonne enfant que de beaux objets, parfois insolites, sont mis à la vente auprès des acheteurs. Si la plupart des vendeurs repartent contents de la salle des ventes, quelques uns pourraient trouver des raisons de se plaindre.  


Récemment, un candidat à la vente aurait été durement traité par les acheteurs, et particulièrement l’un d’eux. Ces derniers sont souvent soit des brocanteurs, soit des fans d’art. Et il arrive parfois qu’ils se chamaillent gentiment pour un objet, ou qu’ils partagent leurs idées de restauration ou de mises à jour pour une peinture ou autre. 


Il arrive aussi parfois que les vendeurs soient malmenés par l’équipe des acheteurs. Lorsque l’ambiance est bonne, ils se plaisent à lancer quelques vannes sur les objets ou quelquefois les vêtements des participants. Mais cette fois, c’est le prénom de l’un des candidats venu proposer à la vente un objet qui a retenu l’attention des acheteurs. 


Ce mercredi 17 novembre, un candidat a apporté un lustre Spoutnik qui a été estimé à 100 euros. Une fois dans la salle des ventes, le candidat qui doit se présenter révèle se prénommer Julien. Ce qui a mis une certaine ambiante dans la pièce. Notamment parmi les autres acheteurs présents ce  jour.


« OH NON ! Pas deux ! Vous n’avez pas un deuxième prénom ? Un truc un peu moins… », a immédiatement lancé Anne-Catherine Verwaerde. « Dehors! », a de son côté déclaré Paul Azzopardi. Et Julien Cohen, silencieux jusque-là, est intervenu pour faire savoir que « Julien, c’est un très beau prénom ». Un bon moment qui a sans doute permis au candidat de faire tomber son stress.


L’émission de Sophie Davant compte plusieurs saisons déjà. Le concept, simple, attire de nombreux participants de régions différentes, tous aussi différents les uns que les autres. Autant que les objets proposés. Ceux-ci appartiennent soit aux candidats, soit à leurs proches qui n’en veulent plus. Les prix estimés par les experts peuvent très facilement exploser dans la salle des ventes lorsque l’engouement des acheteurs est au rendez-vous. 

Laisser un commentaire