Affaire conclue : une vendeuse sous le charme, jette son dévolu sur Harold !

Depuis plusieurs années maintenant, Sophie Davant est en train de toucher le jackpot avec son concept d’émission Affaire conclue qui est en train de complètement cartonner et rassemble de plus en plus de monde. 

Le principe de cette émission est tout simple, mais comme on dit, il n’y a pas toujours besoin de faire des choses très compliquées pour qu’elles plaisent et surtout qu’elles rencontrent un succès grandissant. 

Ici, Sophie Davant accueille des fans de l’émission qui désirent vendre leur objet, les accompagne avec un expert qui va venir donner une estimation du dit objet afin que le fan puisse avoir un prix en tête. 

Une fois que cette première étape est passée, le fan va passer dans une autre pièce où Sophie Davant et l’expert ne seront cette fois pas présents. À la place, il fera face à un panel de brocanteurs. 

Ces brocanteurs se battent alors lors d’une mini séance d’enchères pour réussir à repartir avec l’objet tout en donnant un prix assez juste pour rémunérer, le fan, mais aussi pouvoir potentiellement faire un bénéfice à la revente. 

Elle le drague ouvertement

En général, deux personnes de l’émission ont souvent le droit a de la drague, l’acheteur Julien Cohen et la présentatrice de l’émission Sophie Davant. mais il y a quelques jours, les yeux n’étaient pas braqués sur eux. 

En effet, la vendeuse qui est venue dans l’émission avait complètement flashé sur l’un des experts du plateau, Harold. Elle a même avoué que cela rendait son mari un peu jaloux quand elle le voyait à la télévision. 

Pas gênée pour un sou par les nombreuses caméras du studio, elle a continué a complètement l’expert en prenant même le temps de s’inquiéter pour lui, afin de savoir si des fans ne l’embêtent pas dans la rue. 

Sophie Davant a alors relevé la question en se moquant gentiment de Harold. Celui-ci, visiblement gêné, n’a pas trop su quoi répondre dans un premier temps et a fini par avouer que non il était tranquille dans la rue pour le moment.