Alain Delon balance du lourd sur Jean-Louis Trintignant – confidences poignantes

0
1657

Le monstre sacré du cinéma, Alain Delon vit une période particulièrement compliquée. Il faut dire que celui qui a marqué toute une génération avec ses rôles exceptionnels et son talent indéniable, a accumulé les périodes éprouvantes ces derniers temps. En 2019, il subissait un AVC, qui l’a immobilisé durant de nombreux mois.

Récemment, son fils est revenu sur sa convalescence difficile, qui a duré de nombreux mois. « Mon père a fait un accident cardio-vasculaire et une légère hémorragie cérébrale. Il a été opéré à la Pitié Salpêtrière, où il est resté trois semaines en soins intensifs. Toute la famille s’est relayée à son chevet, mon frère, ma sœur et ma mère Nathalie », avait confié, à l’époque, son fils Anthony Delon, auprès de l’AFP.

C’est accompagné d’une équipe composée d’infirmiers, kinésithérapeutes et de médecins, qu’Alain Delon a pu sortir la tête de l’au. Après la maladie, c’est la perte des ses proches qui a brisé l’acteur emblématique. Son ex femme, Nathalie Delon a rendu son dernier souffle à la suite d’un long combat contre la maladie. Il y a quelques mois, c’est son meilleur ami, Jean-Paul Belmondo, qui s’est éteint.

Alain Delon avait rendu un vibrant hommage à celui qu’il considérait comme son frère. « Je suis fracassé, parce que c’est un ami que je perds, un confrère. Cela faisait 60 ans qu’on se connaissait, qu’on travaillait ensemble. Nous avons été tellement proches l’un de l’autre, et ça m’a bouleversé. Je suis bouleversé. », a-t-il annoncé lors de son passage au micro d’Europe 1.

Récemment, c’est un autre ami de l’acteur qui a rendu son dernier souffle. Jean-Louis Trintignant est mort et c’est sa famille quia fait la triste annonce à travers un communiqué. « Mariane Hoepfner Trintignant et la famille vous font part du décès de Jean Louis Trintignant. Il est mort paisiblement, de vieillesse, ce matin, chez lui, dans le Gard, entouré de ses proches. Conformément à son souhait, les obsèques se dérouleront dans l’intimité”, pouvait-on lire.

Les hommages se sont multipliés et celui d’Alain Delon a été bouleversant. « Après Belmondo, encore un frère qui part et je suis bouleversé”, a-t-il lâché avec sa sobriété qui le caractérise si bien.

Laisser un commentaire