Alain Delon, profonde solitude. Le message poignant de son fils Anthony …

0
346

Alain Delon a vécu ces derniers mois riches en émotions. En effet, le monument du cinéma français a dû faire face un terrible AVC qui aurait pu lui être fatal, a retrouvé la joie de vivre avec la naissance de son petit-fils, arrivé au monde le 15 février dernier. Il s’agit du fils de sa fille Anouchka. Alain Delon est actuellement en convalescence dans son immense demeure de Douchy située dans le Loiret.

Alain Delon, est suivi 24h/24 par une équipe médicale, composée de kinésithérapeutes, de médecins, et d’infirmières, qui l’aiderait à se remettre d’aplombs. Selon les dernières rumeurs, l’acteur émérite aurait beaucoup de difficultés à parler mais également à marcher. En effet, bien qu’il soit très déterminé à s’en sortir, les séquelles pourrait devenir irréversibles, selon un membre de son entourage, qui ne cache pas son inquiétude.

« Mon père a fait un accident cardio-vasculaire et une légère hémorragie cérébrale. Il a été opéré à la Pitié Salpêtrière, où il est resté trois semaines en soins intensifs. Toute la famille s’est relayée à son chevet, mon frère, ma sœur et ma mère Nathalie », avait annoncé l’été dernier Anthony Delon, l’aîné de ses enfants, à l’AFP. Ses enfants lui rendent régulièrement visite afin de le soutenir dans cette épreuve difficile.

Par ailleurs, son fils Anthony a récemment rassuré sur l’état de santé de son père, qui se serait amélioré. Toutefois, ce dernier souffre d’une profonde solitude, qui rappelle des souvenirs douloureux de son enfance. Alors qu’il avait à peine quatre ans, Alain Delon est abandonné par ses parents. Une blessure qui le hantera toute sa vie. En effet, « ce sentiment de solitude l’a toujours hanté, même lorsqu’il était en couple », a rappelé son amie, la journaliste Valérie Trierweiler.

Avant de poursuivre :  » Il s’agit d’une solitude qui le rattache à son enfance, ce moment où ceux qui étaient censés l’aimer plus que tout, ses parents l’abandonnent comme un colis encombrant, alors qu’il n’a pas quatre ans. Il ne leur a jamais tenu rigueur ». Par ailleurs, son fils a publié un cliché extraite du film Meville « Le Samouraï » dans lequel apparaît son illustre père et a mis en légende : « l n’y a pas de plus profonde solitude que celle du Samouraï. Si ce n’est celle d’un tigre dans la jungle ».

Enfin , récemment Alain Delon a brisé le silence concernant la gestion de l’épidémie du Coronavirus et du deuxième confinement et comme à son habitude, il n’a pas mâché ses mots. En effet, le deuxième confinement ne ravit clairement pas l’auteur. Il a ainsi indiqué qu’il détestait le mot confinement, l’ambiance, ce qui nous arrivait et ce que l’on nous oblige à faire, ajoutant que « même en temps de guerre il n’avait pas connu de mesures aussi restrictives où l’on devait remplir un papier pour pouvoir sortir de chez soi ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici