Albert de Monaco comblé – Un projet de Charlotte Casiraghi dévoile son immense fierté

0
36

Albert de Monaco se rejouirait de cette action posée par sa nièce Charlotte Casiraghi. Il serait fier d’elle. 

Le souverain de Monaco ne cacherait pas sa joie chaque fois que l’un des membres de la famille Grimaldi « agit pour le bien de sa communauté et s’investit pleinement pour la faire rayonner au delà du Rocher ». Le prince Albert apprécierait l’initiative de Charlotte Casiraghi qui a instauré « La Semaine de la philosophie ». 

Si ce projet qu’elle porte dans son coeur a connu une première édition l’année dernière, il serait entrain de s’installer de manère régulière. « La marraine des forces de sécurité monégasques a déjà, en 2015, cofondé avec l’aide de trois grands philosophes les Rencontres philosophiques de Monaco », souligne le magazine Ici Paris. 

La publication précise par ailleurs que l’égérie Channel a manoeuvré pour plusieurs autres projets. Mais c’est surtout à la philosophie, sa grande passion, à côté de l’équitation, que la fille de Caroline de Monaco demeure attachée. Elle entend la proposer très vite à l’enseignement, dès l’âge de six ans, indique Ici Paris. 

« Il y a une plus grande liberté d’expression chez les tout-petits, donc on peut saisir ce moment en commençant plus tôt », a-t-elle déclaré à la télévision Monaco Info. Charlotte Casiraghi aurait dans cette entreprise le soutien de son oncle, le prince Albert II, actuellement en Algérie après son voyage en Norvège avec son épouse et leurs jumeaux.  

Leur visite à Oslo a été l’opportunité pour le Dr Beatriz Estébanez, experte en médécine esthétique, d’examiner de plus près le visage de la princesse Charlène de Monaco.  En début d’année, la journaliste espagnole Pilar Eyre a laissé entendre que la maman de Jacques et Gabriella a eu recours à une opération esthétique sur le côté droit du visage lors d’un déplacement express à Dubaï. 

Mais celle-ci aurait mal tournée. « Apparemment, les chirurgiens plasticiens européens ont réparé ce que leurs collègues ont gâché en Afrique du Sud et à Dubaï », avait-elle déclaré. Une allégation que la spécialiste semble confirmer. Elle a assuré que la princesse Charlène « a une ecchymose sur la pommette qui pourrait être le résultat d’un lifting ».  

Laisser un commentaire