Albert de Monaco corrige Jazmin Grace – Charlène de Monaco au plus mal

0
571

Le prince Albert aurait remis à sa place sa fille aînée Jazmin-Grâce qui s’était hasardée à retoucher une illustration de Charlène de Monaco.
Le magazine France Dimanche évoquait au mois de décembre dernier le repost de Jazmin-Grâce, la fille aînée du prince Albert II. La jeune femme avait republié un dessin de la famille princière posté par Charlène de Monaco lors des fêtes de fin d’année. Seulement, la fille ainée du souverain de Monaco y avait apporté une touche personnelle qui ressemblait à de la provocation. 
Sur l’illustration, elle a ajouté en médaillon dans une boule de Noël « une photo d’elle et son frère Alexandre Coste », le second enfant avant mariage du souverain, a indiqué la publication. Un acte qui a été jugé comme une attaque contre l’épouse du prince Albert, dont la santé est affectée depuis plusieurs mois. 
« Néanmoins, quels que puissent être ses sentiments à l’égard de Charlène, une chose est sûre, on n’attaque pas une personne à terre », a commenté la publication. Il y aurait d’ailleurs eu des conséquences pour la jeune femme. Jazmin-Grâce aurait suite à cet écart été constrainte de renoncer pour un moment à ses comptes sur les réseaux sociaux. 
« Je mets mes réseaux sociaux en pause durant le mois de février et peut-être même pendant plus longtemps. Paix et amour à tous », a-t-elle écrit après avoir pris soin de supprimer les photos publié sur son compte. C’est connu, les relations entre Charlène de Monaco et les deux premiers enfants du prince Albert n’ont jamais été aisées. 
Dans les colonnes de Paris Match, Nicole Coste, la mère d’Alexandre Coste, évoquait l’attitude de l’ancienne nageuse professionnelle à l’égard de son fils. « Pendant la période des fiançiailles, j’ai vécu des choses qui m’ont alertée et choquée. Elle a par exemple changé mon fils de chambre, profitant de l’absence de son père pour l’installer dans l’aile des employés », avait-elle affirmé. 
« En tant que mère, je ne trouve pas de mots pour décrire ces agissements, » avait poursuivi Nicole Coste. Et si aujourd’hui, on assure que la princesse Charlène apparait un peu plus « compréhensive », elle serait toutefois encore loin de faire le compte. Les relations avec les premiers enfants de son mairi restent compliquées. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici