Albert de Monaco, furieux – il règle ses comptes avec une ex, trop envahissante …

0
2045

Depuis plusieurs mois, le prince Albert de Monaco est au centre de toutes les attentions. Son épouse, Charlène s’est réfugiée en Afrique du Sud, officiellement suite à des problèmes de santé, mais officieusement, une nouvelle version s’est propagée sur la toile à une vitesse fulgurante. Selon plusieurs médias, le couple serait au bord de l’implosion.

Le magazine people Ici Paris a consacré un dossier sur le prince souverain de Monaco et livre des nouvelles stupéfiantes à son sujet. Selon la publication, le frère de Caroline de Monaco serait submergé par les problèmes et n’arriverait pas à sortir la tête de l’eau depuis plusieurs semaines.

Non seulement, il doit gérer les nombreux bruits de couloir sur son mariage , qui serait en péril avec l’ex nageuse internationale, Charlène de Monaco, mais en plus l’une de ses ex, a décidé de faire des confidences croustillantes sur le prince sans son accord. Il s’agit de la mère de son fils illégitime Alexandre, qu’il a reconnu récemment. Nicolas Coste s’est livrée en toute transparence.

Son attitude a choqué les membres de la famille Grimaldi et aurait rendu furieux le prince Albert de Monaco, qui n’apprécie guère les personnes « trop bavardes ». Si Alexandre est l’enfant aîné d’Albert, il est un enfant illégitime, car né hors mariage, selon le protocole monégasque. Il ne peut donc pas prétendre au trône et n’es pas dans l’ordre de succession. Une règle sur laquelle sa mère, Nicolas Coste compte bien déroger et elle a bien faire comprendre à nos confrères de Paris Match.

« Il est né d’un amour et reconnu, donc voulu par Dieu. J’en suis convaincue. Avant d’être enceinte, j’avais connu une relation de cinq ans avec son père, suffisamment de temps pour que nous ayons une confiance mutuelle. Continuer de dire ou d’écrire que notre fils est un enfant illégitime est incorrect et insultant. », a-t-elle indiqué durant cette interview au magazine Paris Match.

Avant de poursuivre :  « Or ce n’était nullement le cas. Alexandre est né deux ans avant que ne commence l’idylle entre son père et Charlène en décembre 2005. Avant, ils s’étaient juste croisés. Il est faux de dire le contraire. Je tiens à le souligner, car ce doute a permis à la presse de continuer de faire croire que mon fils était illégitime ».

Mais ces confidences sulfureuses n’ont pas été du goût de tout le monde. « Dans le cas particulier de cet article concernant madame Coste, je ne savais évidemment pas ce qu’elle allait faire paraître. Elle m’avait juste informé qu’elle allait sortir quelque chose, je pensais qu’il s’agirait juste d’une photo d’anniversaire. Cela était déplacé, j’ai été furieux de découvrir cela », a annoncé Albert de Monaco à nos confrères de Point de Vue.

2

Laisser un commentaire