Albert de Monaco « irrité », cette interrogation sur Charlène qu’il ne digère pas …

0
229

Le prince Albert II supporterait de plus en plus mal de devoir justifier l’absence de son épouse du palais. 


Charlène de Monaco n’a pas été revue depuis des mois au Rocher. Sa dernière apparition officielle date de janvier 2021, durant la fête de la Sainte Dévote. Et son absence à l’occasion de la célébration du dixième anniversaire de son mariage n’est pas passée inaperçue. La version officielle affirmait l’épouse du prince Albert atteinte d’une infection ORL. 


« Au palais, les conseillers en communication ont abandonné l’idée même de justifier l’absence de la princesse », indique le magazine Public qui semble remettre en cause la version relative aux problèmes de santé de la Charlène de Monaco. « Plus le temps passe et moins les Monégasques croient à son retour », explique la publication qui rapporte les informations dévoilées par le magazine Bunte. 


Il est question de l’indépendance financière de Charlène de Monaco que souhaiterait cette dernière elle-même assumer. L’ancienne nageuse aurait investie en Afrique du sud dans une entreprise appartenant à son frère, Gareth Wittstock. Un rapport que met en doute le magazine Gala qui donne une information cruciale. 


Le prince Albert II « a d’ailleurs prévu de la rejoindre avec leurs jumeaux, le prince Jacques et la princesse Gabriella. En attendant, ils communiquent par FaceTime », révèle la publication. Le souverain de Monaco avait  expliqué que son épouse se repose pour l’instant à l’étranger, une phase qui serait indispensable à son rétablissement complet. 


En attendant le retour de Charlène de Monaco, les autres membres de la famille princière se sont organisés pour combler le vide créé par son absence. Non seulement dans le cadre des activités protocolaires, mais aussi et surtout auprès des héritiers du trône qui commenceraient à ressentir fortement l’absence de leur mère. 


Caroline de Monaco, la soeur aînée du prince Albert II, ne ménagerait aucun effort pour que ces derniers gardent un bon équilibre physique et psychique. Elle aurait toute la « confiance » du souverain de Monaco. « Il la sait forte, courageuse. Il n’hésite pas à câliner les jumeaux, à leur donner beaucoup de tendresse. Elle sait les protéger, les faire rire et leur apporter le soutien et la douceur necessaire », a expliqué le magazine. 

Laisser un commentaire