Albert de Monaco, met en avant son fils illégitime Alexandre – l’intervention d’une ex agace Charlène

0
903

Exaspéré par les rumeurs, le prince Albert II a tenu à remettre les pendules à l’heure dans une interview au magazine People . En effet, la longue absence de la princesse Charlene en Afrique du Sud a engendré des bruits de couloir incessants, qui se sont propagés sur la toile comme une traînée de poudre. Selon plusieurs médias, son couple serait au bord de l’implosion.

Face à l’ampleur de la situation, le Prince Albert II a décidé de briser le silence. « Elle se rendait en Afrique du Sud pour réévaluer le travail de sa Fondation là-bas et prendre un peu de temps avec son frère et quelques amis. Ce n’était censé durer qu’une semaine, un séjour maximum de 10 jours, et [elle est toujours là maintenant] parce qu’elle avait cette infection, toutes ces complications médicales sont survenues », a-t-il déclaré publiquement.

Avant de poursuivre : « Une mauvaise lecture des événements est toujours préjudiciable. … Nous sommes une cible facile, facilement touchée, parce que nous sommes beaucoup aux yeux du public ». Pendant que la mère de ses deux enfants se remet tout doucement d’une opération ORL, son ex compagne Nicole Coste, avec qui le prince Albert a eu un enfant hors mariage, Alexandre ( 18 ans cette année), a confié qu’elle serait prête à assurer certaines fonctions à Monaco.

« Albert a toujours assumé son rôle de père et aucun accord financier n’a jamais été conclu entre nous. Ils font du sport et parlent politique. », a-t-elle confié, soulignant que son fils Alexandre et Albert de Monaco ont toujours gardé de très bonnes relations. Ils sont très complices et fusionnels.

Avant de poursuivre : « Dès que Stéphanie est devenue la marraine d’Alexandre, j’ai su qu’il aurait une place dans la famille princière. Je fais toujours en sorte qu’ils passent ensemble des moments agréables et fraternels. Quant à Jacques et Gabriella, ils sont encore petits ; Alexandre joue joyeusement avec eux quand il les voit ».

L’ex tant redoutée par Charlène de Monaco n’est pas passée par quatre chemins pour dévoiler ses ambitions. « Si l’on me propose de contribuer à des tâches charitables ou autres, je le ferai avec plaisir et bienveillance. Du fait de l’existence d’Alexandre, nous sommes liés, et mon nom est systématiquement associé à celui de Monaco », a-t-elle révélé. Par sûr que Charlène de Monaco voit son intervention d’un bon œil …

Laisser un commentaire