Albert de Monaco, s’efface à une soirée au profit de son épouse …

0
869

Le cas de Charlène de Monaco a fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois. Il faut dire que ses absences répétées n’ont pas rassurés les monégasques et ont engendrées de nombreuses rumeurs, au point que son mari, Albert ait du taper du poing sur la table. Très furieux, le prince souverain de Monaco n’a pas mâché ses mots.

Chacun y est allé de sa petite théorie et de son petit commentaire. (…) Charlène a besoin de calme, de repos, de tranquillité et d’apaisement. Il faut que tout le monde comprenne ça. Je le dis gentiment : laissez-la tranquille, laissez-nous tranquilles pendant quelque temps. Charlène nous manque et notre couple n’est pas en danger » , a-t-il révélé.

Avant de poursuivre : « Je veux insister là-dessus car je connais les rumeurs, la princesse ne souffre d’aucune maladie grave ou incurable. Ce n’est pas davantage un problème de couple. Notre couple n’est absolument pas en danger, je veux être clair sur ce point. C’est la conséquence de toutes les opérations qu’elle a subies depuis quelques mois. Là aussi, je dois rétablir la vérité : il n’y a eu aucune opération de chirurgie esthétique ; c’étaient uniquement des problèmes dentaires, de cloison nasale et de sinus ».

La princesse Charlène de Monaco est aujourd’hui dans une clinique privée pour soigner un épuisement moral et physique important. Selon le magazine people allemand Bunte, elle aurait intégré une clinique en Suisse, dont ne nom n’a pas été divulgué et dont les frais s’élèverait à plus de 150 000 euros par mois.

En attendant son retour, il n’est pas question pour son mari d’empiéter dans le travail de son épouse et notamment de sa fondation, dont le secrétaire général n’est ni plus ni moins que son frère, Gareth Wittstock. Ce dernier a organisé une récolte de fonds récemment et le prince Albert de Monaco a fait en sorte d’être absent pour laisser les rênes à son beau-frère.

La fête s’est déroulée à la salle Empire à l’hôtel de ville et a permis de récolter 77 000 euros en faveur de la fondation Charlène de Monaco. Selon certains membres du palais, même à distance, la princesse Charlène aurait eu son mot à dire, et notamment avec le thème de sa soirée, qui était ‘Casse noisettes’. La fondation lutte contre la noyade des enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici