Alexandra ‘Koh-Lanta 2020’, critique humiliante, Brice la soutien !

0
163

Alexandra, la grande gagnante de Koh-Lanta, les 4 Terres, a réglé ses comptes avec ses détracteurs

Première à tomber des poteaux, c’est elle que Brice, le creusois, vainqueur des poteaux, a choisi d’emmener en finale, à la grande déception de Loïc, le benjamin de l’aventure, mais visiblement aussi le préféré des fans de l’émission. La maman de 32 ans, qui a paru très affaiblie sur le camp dès les premiers jours de l’aventure, a remporté le vote final à 7 contre 5.

Alexandra a dû au fil du temps et des épreuves s’affirmer aux Fidji. Beaucoup d’ailleurs ont dit trouver en elle un exemple de détermination « Sinon, cette soudaine célébrité sur les réseaux me faisait peur au début. Mais ce fut l’occasion, moi qui suis timide, de prendre confiance en moi. Quand des personnes me disent que je leur donne envie d’avancer, cela m’aide aussi», a confié Alexandra de retour à la vie normale.

Seulement, au soir de la finale, certains internautes ont préféré s’attarder sur un détail de son physique, apparu à l’écran alors qu’elle se trouvait sur les poteaux : des ongles de pied ayant grand besoin d’être traités. «Les pieds d’Alexandra je vais m’évanouir», a commenté une internaute. «La vision d’horreur absolue », écrit une autre.

Depuis, l’aventurière a pu s’offrir une manucure. Mais elle n’a pas aussi manqué de répondre à ses détracteurs sur les réseaux sociaux d’où les critiques n’ont pas manqué depuis son retour à la civilisation. « Clairement, j’ai constaté qu’on a eu plus de critiques sur le physique ou des choses superficielles qui ne sont pas ce qu’on a voulu montrer en participant», a exprimé la gagnante de Koh-Lanta lors de l’entretien qu’elle accordait au Parisien.

«Tout ça parce qu’une femme doit être belle et se taire (…) J’ai voulu prouver qu’on pouvait être aussi forte qu’un mec. Alors quand je vois que le superficiel ressort, cela me déçoit», a indiqué la maman de 32 ans qui ajoute qu’«un mec, c’est cool, c’est sportif et les filles, dès que ça a un petit défaut, cela prime sur le reste !».

L’animateur radio qui l’a amené jusqu’à la finale conforte ses propos. «Les filles ont plus ‘ramassé ‘ que les garçons. Mais elles ont été plus fortes que nous en gagnant 80% des épreuves, donc elles ont été mises davantage en avant. C’est aussi pour ça qu’il y avait plus de critiques. Mais les gens qui pensaient que Koh-Lanta était pour les hommes ont vu qu’une fille peut gagner. Les rageux ne sont pas capables de faire un quart de ce qu’elles ont fait !», a affirmé le Creusois

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici