Amanda Lear : relation hors norme et peu conventionnelle avec Salvador Dali !

0
36

Ah l’amour, c’est un sentiment que l’on cherche tous et toutes à ressentir, mais il est aussi très compliqué à comprendre et surtout, on ne le ressent pas toutes et tous de la même manière. En effet, on peut par exemple parler des orientations sexuelles qui ont aujourd’hui dépassé le simple besoin de reproduction, dans une société où de toute façon le sexe a dépassé ce simple besoin primaire depuis de nombreuses années. Alors, forcément, il y a des façons d’aimer qui peuvent nous surprendre. C’est par exemple le cas de Amanda Lear qui a vécu une drôle d’histoire avec Salvador Dali il y a maintenant plusieurs dizaines d’années de cela. 

Une relation à trois pour Amanda Lear 

S’il y a une chose que l’on a appris sur l’amour, que ce soit dans le monde animal ou bien même chez l’homme, c’est qu’il n’y a aucune normalité dans le monde de la sexualité. En effet, chacun aborde l’amour a sa façon et même si l’on a fixé des règles, il n’y a toujours pas une façon d’aimer. En effet, ces règles sont là pour s’assurer que le consentement est mutuel, mais ce consentement, il peut être entre une femme et un homme ou bien deux femmes ou deux hommes par exemple. Pour Amanda Lear, c’était même une nouvelle facon d’envisager l’amour puisque Salvador Dali etait déjà marié à une femme qu’il avait rencontré en Russie quand ils ont commencé leur idylle. Ils formaient alors tous les trois ce que l’on appelle aujourd’hui un trouple, une vie de couple tout à fait normale sauf qu’elle se fait à trois ! 

Ce choix Amanda Lear l’a fait en connaissance de cause, mais il pose forcément des questions. D’ailleurs, ce débat est revenu sur le devant de la scène médiatique dans notre pays il y a un an environ quand Marlène Schiappa présentait un nouveau projet de loi avec un renforcement de la lutte contre la polygamie. Elle avait alors fait elle-même une distinction entre les trouples et la polygamie à l’occasion d‘une interview qui avait fait un énorme buzz sur les réseaux sociaux. Au final, on a bien evidemment tous un avis sur ces trouples, mais ce qui est sûr, c’est que la situation, elle convenait à Amanda Lear qui restera en trouple pendant plusieurs années avec Salvador Dali et la femme qu’il avait donc rencontré quelques anées auparavant. 

En effet, cette première femme arrivée quelques années avant Amanda Lear, c’était Gala, une immigrante qui avait fuie la Russie dans le début des années 1920 suite aux nombreuses instabilités politiques post-Première Guerre Mondiale. Salvador Dali en fera la connaissance quelques années plus tard et en tombera amoureux. Mais quand il verra Amanda Lear, c’est un deuxième coup de foudre et c’est à ce moment-là que le trouple se forme. Car oui, Gala aussi adopte immédiatement Amanda Lear ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici