Amandine Pélissard, ‘Familles nombreuses, la vie en XXL’, insultée de « cassos ».

0
3

La célèbre émission, ‘ Familles nombreuses, la vie en XXL’ diffusée sur TF1 est confrontée à des audiences spectaculaires à chaque saison. En effet, en dépit des saisons qui s’enchaînent, les téléspectateurs sont toujours au rendez-vous. Le concept unique et :original de ce programme, réuni chaque jour de semaine deux millions de fans, pour le plus grand plaisir de la première chaîne.

Les téléspectateurs sont amenés à visualiser le quotidien des familles nombreuses, qui partagent le moindre détail de leurs vie privée. Certaines familles dévoilent parfois des situations particulièrement difficiles où apparaissent leurs véritables personnalité. L’émission est également rythmée par les échanges engagés des internautes sur les instagram, qui sont très investis par le quotidien de ses familles hors normes.

Récemment, c’est la famille Pélissard qui en a fait les frais. En effet, Amandine, qui est l’heureuse maman de huit enfants n’a pas été épargnée par les internautes, qui n’ont pas hésité à la qualifier de « cassos ». Connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, la mère de famille qui a quitté son job, il y a deux ans pour se consacrer pleinement à ses enfants, s’est défendue avec beaucoup de panache.

« Mes impôts entretiennent tes enfants. », a lâché un internaute, qui sous entend que la famille Pélissard profite des allocations familiales. La réponse d’Amandine a été sans équivoque.  « Quand tu n’as pas travaillé deux ans de ta vie, les gens te traitent de cassos… « , a-t-elle répliqué.

Avant d’ajouter : « Se dévouer à sa famille, c’est tout à fait noble et respectable. Je pense que les gens qui sont dans la critique, ce sont des gens qui n’en seraient pas capables. Ça, c’est sûr. Parce que ce genre de réflexion ne vient jamais de mamans de familles nombreuses. Toutes les réflexions dans ce sens-là que j’ai eues – “cassos”, les impôts, les allocs etc – ce sont toujours des familles où il y a un ou deux enfants maximum. Ou pas d’enfants ».

La mère de famille en a également profité pour régler ses comptes.  » Ces réflexions de merde, ça vient avant tout de gens qui n’en seraient pas capables. Si c’est si merveilleux, qu’elles en fassent huit, neuf, dix ! Et puis elles verront… Si les allocs c’est l’Euro millions, elles verront. Sur les allocs, tout est calculé, tout est déduit, tout est compté. Le moindre euro qu’on gagnait à l’époque avec Vinted, les allocs en tenaient compte. Il faut arrêter de planer ! », a-t-elle conclu.

2

Laisser un commentaire