Amel Bent, élève seule ses 3 enfants : elle dévoile sa nouvelle vie sans son mari

0
538

Amel Bent semble avoir out pour être heureuse. La ravissante brune, qui rencontre une notoriété sans précédent dans l’émission de télé-crochet, The Voice sur TF1, vit une période particulièrement éprouvante. Alors que son fils est né, il y a quelques semaines, la chanteuse populaire a dû faire face à des épreuves en cascade, qui l’ont plongé dans une tristesse infinie.

« Très vite, je commence à ressentir aussi dans les jours qui suivent, d’autres sensations que je connais moins… Ca commence par des crampes au niveau du ventre. J’appelle évidemment tout de suite mon médecin qui me dit que c’est un peu normal. Dès la fin de l’enregistrement, j’irai le voir pour faire la fameuse première écographie », a-t-elle confié.

Avant de souligner : « Sauf que les douleurs s’intensifient. Je dis rien, je traverse les journées d’enregistrement en me disant : ‘J’espère qu’il n’y a rien de grave’. En fin de compte c’est la désillusion, puisque quand j’arrive chez le médecin et qu’on fait l’échographie, il me dit effectivement que je suis en train de perdre le bébé que j’attendais. C’est un choc parce que, mine de rien, à partir du moment où on a fait un test de grossesse et qu’il s’avère être positif, on est enceinte. On le vit profondément dans son corps, dans son coeur. On le partage avec la personne avec qui on vit. On est déjà en train de s’imaginer un futur, ça va très très vite ! Quand on vous dit : ‘Vous êtes enceinte mais vous n’aurez pas d’enfant’, c’est dévastateur ! (…) C’est une situation très particulière, très douloureuse, tant physiquement que psychologiquement ».

Quelques jours après la naissance de son fils, Zayn, son mari Patrick Antonelli est rentré en prison. Ce dernier a été condamné une peine de prison ferme à la suite d’un escroquerie en bande organisée concernant la délivrance de permis de conduire. Ce dernier a expliqué son attitude de manière étonnante. «Je tombe amoureux d’elle, j’ai moins de moyens mais je veux être au niveau quand on sort avec des gens qu’elle fréquente», a-t-il lâché.

C’est donc en maman solo de trois enfants qu’Amel Bent tente de concilier sa vie de famille et sa carrière professionnelle. Récemment, elle a avoué que cela avait extrêmement difficile pour elle. D’autant plus que les nuits de son fils ont eu du mal à « s’enclencher ». Aujourd’hui, le nourrisson semble avoir pris un rythme régulier et notamment la nuit.

« Le premier mois, ça a été un peu énervé ! J’avais oublié comment les bébés criaient beaucoup. J’avais du mal à me concentrer, j’ai eu des moments spéciaux, surtout le matin ! J’ai eu des petits rushs où je me retrouvais à coiffer ma fille avec une main, à donner le biberon à mon fils avec l’autre… », a avoué Amel Bent.

Avant de poursuivre : « ​​Ça y est ! Grâce à Dieu, il commence à faire ses nuits donc tout va bien ! (…) Merci de demander pour mes enfants, ça me touche grave. Les trois vont très très bien ! ». Fort heureusement en cette période difficile, elle peut compter sur les nombreux messages de réconfort de ses fans. « Meilleure maman », « La joie d’être parents », « T’es belle », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire