Anémone : son fils Jacob a fait un test ADN et sait qui est son véritable père !

0
17

Le fils de la comédienne Anémone a récemment fait des confidences qui ravivent le souvenir de cette dernière décédée il y a deux ans.

Si certains l’ont oublié, pour Jacob Bourguignon, son fils, elle reste bien présente. Et ce mois de mai, l’actrice Anémone revient à la Une. Son recueil de confidences Je préfère les génies aux abrutis sortira dans peu de temps aux éditions Robert Laffont. À cette occasion, Jacob Bourguignon a accepté de faire quelques confidences.

Ce lundi 31 mai 2021, lors de l’entretien qu’il accordait au Parisien, le vidéaste s’est souvenu du décès de sa mère en avril 2019. « Sa santé s’est dégradée très vite. Elle est partie en un an. Ça a été très dur mais elle en avait marre de la maladie, de la vie, de la politique, de la société. Elle partait sans aucun regret », a-t-il affirmé.

Si la comédienne déclarait à qui voulait l’entendre qu’elle aurait souhaité ne pas avoir d’enfants, son fils ne lui veut pas pour autant. « Elle nous le disait sans tabou à ma sœur et à moi, parce qu’elle était vraiment féministe, et j’étais le premier à la comprendre », a-t-il confié.  « Quand en 2011, elle dit chez Ruquier qu’elle aurait préféré ne pas avoir d’enfant, tout le monde me demandait : T’es sûr que ça va ? Mais ça ne me posait  aucun problème », a-t-il poursuivi.

Dans les colonnes du Parisien, le vidéaste de 41 ans a également parlé de son père biologique dont sa mère n’était pas certaine de l’identité. « Ma mère ne m’a jamais caché qu’elle pensait que mon ‘vrai’ père était Pascal Aubier (un acteur, réalisateur et ex-assistant de Jean-Luc Godard : ndlr). Tout en me disant que ce pouvait aussi être un Américain… », a-t-il expliqué.

Ayant remarqué un brin de ressemblance entre Pascal Aubier et lui, Jacob Bourguignon a décidé quelques temps après la disparition de sa mère de faire un test ADN. Et sa décision s’est révélée être une bonne. Au final, les doutes dissipés, les résultats ont révélé que le réalisateur est effectivement son père biologique.

Malgré les diverses maladresses d’Anémone, pour son fils, elle reste la « meilleure ». « J’étais grave le fils à maman ! Ma mère était très présente et j’ai des souvenirs de voyages… j’étais émerveillé et ravi de vivre au milieu de tout ça. Je ne pouvais rêver d’une meilleure maman », a confié Jacob Bourguignon.

Laisser un commentaire