Angèle, rupture douloureuse – sa bisexualité au cœur d’une polémique

0
337

La célèbre chanteuse belge Angèle a vu sa notoriété exploser ces dernières années. Il faut dire que ses titres exceptionnels et sa personnalité unique ont fait d’elle une artiste accomplie et qui a su conquérir le coeur de ses fans, qui son toujours plus nombreux à la suivre sur les réseaux sociaux.

Récemment, celle qui a érigé une muraille quasiment infranchissable sur sa vie privée, s’est confiée en toute transparence sur sa vie amoureuse. Angèle s’est découverte récemment une bisexualité et sans complexe que la star belge évoque cette nouvelle expérience, qui a littéralement changé sa vie.

 « J’ai un regard plus posé sur ce que je veux, et sur ce que je ne veux pas (…) Clairement, il y a eu des moments où j’avais perdu la vraie Angèle (…) Je me disais que si les gens décidaient qu’ils avaient le droit de savoir des choses sur moi ou qu’ils projetaient leurs fantasmes, c’est que je ne m’appartenais plus, que j’avais perdu le contrôle de mon image », a-t-elle annoncé.

Avant de poursuivre :  « Je trouverais merveilleux que ce ne soit plus un sujet, même si, objectivement ça l’est encore, et je ne peux pas en vouloir aux gens de l’évoquer. En même temps, il est important d’en parler, car on a tous besoin de représentations ». La ravissante blonde déplore de ne pas avoir écouter son instinct plus tôt.

 Angèle, qui est désormais un coeur à prendre, à la suite de sa rupture avec Marie Papillon. « J’aurais peut-être compris plus vite que j’étais bi. Je me serais moins menti à moi-même, et j’aurais vécu d’autres histoires », a-t-elle annoncé lors d’une interview accordée au magazine ELLE.

Angèle assume parfaitement ses choix et n’hésite plus à évoquer le sujet sur les réseaux sociaux où elle est très active. Ce fut le cas lors de l’annonce de sa relation avec la youtubeuse, Marie Papillon, où elle avait dévoilée une photo très intime de leur couple.  « J’ai envie de montrer que tu peux aimer les filles, être épanouie et que tout ça c’est normal. J’ai envie de le faire pour nous toutes », a-t-elle conclu.

Avant d’ajouter : « Si les gens veulent me catégoriser comme ça, je ne peux pas y échapper. En revanche, je ne sors pas du chapeau, puisque j’avais quand même une grosse communauté avant d’être avec Angèle ».

Laisser un commentaire