Anne-Sophie Lapix, comblée avec Arthur – une habitude jetée aux oubliettes

0
488

La journaliste de France 2, Anne Sophie Lapix, qui est très appréciée par les téléspectateurs. Toutefois, en dépit de ses audiences spectaculaires, la complice de Laurent Delahousse est souvent au coeur de critiques, par certains internautes qui ne l’épargnent pas. Face à l’ampleur de la critique, la compagne du publicitaire Arthur Sadoun a pris une décision étonnante.

Quand elle invite des personnalités dans son JT, Anne Sophie Lapix est très souriante, ce qui semble être mal interprété par ses détracteurs. D’autres voient en ce comportement, un geste peu professionnel. Son dernier entretien avec le premier ministre Jean Castex a fait couler beaucoup d’encres.

La ravissante blonde a fait un choix sans précédent qu’elle a révélé sur instagram. « Sourire, cela fait partie de mon éducation, c’est une politesse. Il ne faut pas devenir quelqu’un d’autre que soi-même » estime Anne-Sophie Lapix, qui reconnait malgré tout faire très attention aujourd’hui à… ne plus trop sourire à l’antenne dans certaines circonstances ! », a-t-elle annoncé.

Avant de souligner : « Je me souviens quand je présentais les interviews à Dimanche+, certains estimaient que ma marque de fabrique était de poser des questions vaches avec le sourire et ils semblaient l’apprécier ». Toutefois, Anne Sophie Lapix a décidé de régler ses comptes, en allant plus loin dans ses propos.

« Tout sourire dans une interview politique peut être interprété comme de la moquerie, un manque de respect. J’ai essuyé beaucoup de critiques après une interview de Jean Castex (en mai 2021, ndlr). Sur le plateau, cela s’est pourtant super bien passé. Nous avons échangé deux mots sur le Pays basque, où nous avons des attaches. Je n’ai pas le sentiment qu’il se soit senti agressé », a-t-elle poursuivi.

La compagne d’Arthur Sadoun, a aussi évoqué sa vie personnelle, en annonçant qu’elle était comblé dans son couple, contrairement aux rumeurs qui circulent à son sujet. « Nous avons tous les deux les mêmes priorités. Il est un soutien essentiel. Il ne connaît pas la misogynie et est très respectueux de mon autonomie », a-t-elle dévoilé.

Laisser un commentaire