Anny Duperey, bouleversée par Michel Drucker : son deuil très douloureux

0
82

Invitée dans l’émission de France 2 ‘Vivement Dimanche’, Anny Duperey et Michel Drucker ont abordé, au bord des larmes, le décès de leur ami commun Bernard Giraudeau, également ancien fiancé de la comédienne. L’actrice populaire a également évoqué la disparition tragique de ses parents avec qui elle était très complice. L’animateur phare de France 2, en a profité pour livrer des révélations inédites à la ravissante brune.

Le mari de Dany Saval, qui a vécu une année 2021 très douloureuse avec son opération du coeur, s’est remémoré qu’il avait été placé à proximité de la chambre d’hôpital dans laquelle Bernard Giraudeau, ex compagnon d’Anny Duperey mort en 2010, avait séjourné. Une confidence qui a particulièrement touché la star du petit écran.

« Je vais te dire une chose (…) Tu sais que je suis resté pendant très très longtemps à l’hosto, dans une situation un peu délicate. Et ma chambre était proche d’une chambre que tu as bien connue, où on s’est retrouvés souvent au chevet de Bernard (Giraudeau, ndlr) », a confié Michel Drucker, encore très marqué par son opération du coeur, qui lui a valu de longs mois de convalescence.

« Anny Duperey, qui a répondu d’un simple sourire, semblait sincèrement touchée par cette confidence. Il faut dire que l’actrice a vécu près de 20 ans avec Bernard Giraudeau, qui est le père de ses deux enfants, Gaël, né en 1982, et la comédienne Sara Giraudeau, née en 1985 », a rapporté un confrère.

Si la star de la série ‘Une famille formidable’ et Bernard Giraudeau avaient rompu bien avant son décès, la mère de famille a tout de même été dévastée en apprenant son décès. Anne Duperey a avoué avoir eu beaucoup de mal à faire son deuil. Ceci lui a rappelé un traumatisme de son enfance. En effet, l’actrice a été confrontée très tôt à la mort de ses parents. Ces derniers ont rendu leur dernier souffle en novembre 1955, empoisonnés par du monoxyde de carbone. A l’époque, elle venait de célébrer ses 8 ans. 

La comédienne a écrit un livre baptisée ‘ Le Voile Noir’ sur cette tragédie qu’elle n’a jamais surmontée. « J’ai compris très vite que j’allais écrire sur le deuil impossible. J’ai retrouvé dans un carnet d’enfance que je n’avais écrit qu’une seule page à propos de la mort de mes parents. Il était inscrit : ‘Un jour il faudra que j’écrive mon livre.’ Et quand j’ai vu ça, je me suis dit : ‘C’est incroyable, à l’âge de 13 ans j’avais déjà conscience que ce serait un livre et rien d’autre' », a-t-elle annoncé avec beaucoup d’émotions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici