Au bord du burn out, Guillaume Canet touché par une terrible tragédie

0
64

Guillaume Canet a vécu un épisode traumatique qui fut marqué par une dépression. Il est rappelé aujourd’hui. 

Un souvenir ravivé avec le décès de James Caan à 82 ans, qu’il dirigea dans Blood Ties, un film qui connu un échec qu’il eu du mal à surmonter. « C’est avec une grande tristesse que nous vous informons du décès de Jimmy le soir du 6 juillet », a annoncé la famille du disparu à partir de son propre compte Twitter. 

Une triste nouvelle que Matt DelPiano, son manageur, a confirmé à l’Agence Française Presse. « La famille apprécie l’éffusion d’amour et de sincères condoléances, et vous demande de continuer à respecter leur vie privée pendant cette période difficile », poursuit le communiqué des proches de l’acteur américain. 

Guillaume Canet a écrit quelques mots sur Instagram ce 8 juillet 2022, en hommage à l’acteur natif de New York. « J’ai eu la chance en tant que réalisateur de vivre des choses merveilleuses et s’il y en a une dont je suis vraiment fier, c’est d’avoir eu l’honneur de faire un film avec James Caan », peut-on lire. 

« Le rencontrer, le filmer a été un des plus grands cadeaux que la vie m’ait faits (…) Le premier jour et tous les autres qui ont suivi, sur un tournage difficile, il n’a eu cesse de me soutenir dans cette aventure folle », a ajouté le compagnon de Marion Cotillard qui revit avec ce décès l’échec du long-métrage Blood Ties.

Cet épisode a failli le conduire à la ruine et à la dépression. « Je n’ai pas supporté l’échec de Blood Ties, en 2013. J’avais tant donné de moi-même ! Financièrement, professionnellement, personnellement », avait confié le réalisateur qui serait presque reconcilié avec sa compagne après plusieurs mois de frictons entre eux. 

« Le casting, le tournage, où les syndicats de techniciens, très puissants en Amérique, ne nous donnaient l’autorisation de rien », avait regretté dans Télérama Guillaume Canet, qui a confié être « extrêmement triste d’apprendre (le) départ » de James Can. « Je continuerai donc à l’aimer et le revoir dans mes rêves! Merci Jimmy », a-t-il exprimé.  

Laisser un commentaire