Aurélie Filippetti, passion terrible, salve cinglante envers Thomas Piketty

0
293

Aurélie Filippetti ne semble pas avoir pardonné à son ex dont elle se venge avec l’affaire Adrien Quatennens

Le patron du Parti socialiste, Olivier Faure, s’est réjoui qu’Adrien Quatennens se mette en retrait suite aux faits de violence conjugale qui pèsent contre lui. « La mise en retrait d’Adrien Quatenens est la seule décision cohérente avec ce que nous défendons dans le  lutte contre les violences faites aux femmes », a-t-il déclaré. 

« Et donc le PS n’invitera plus Piketty? », a repliqué l’ancienne ministre de la Culture Aurelie Filippetti, qui a été en couple avec l’économiste Thomas Piketty avec qui la relation s’est mal terminée, rapportait le magazine Closer. Leur couple avait traversé des tensions malgré les points communs qu’ils partageaient, notamment sur le volet social. 

Le magazine Closer parlait d’une passion destructrice entre eux. « Mais entre eux, la passion sera destructrice: le 6 février 2009, celle qui est alors députée socialiste porte plainte contre son compagnon pour ‘violences entre conjoints' », relayait l’hebdomadaire qui soulignait l’ouverture d’une enquête. 

« Une enquête est alors ouverte, mais après sept mois, Aurélie Filippetti décide finalement de ne pas donner suite à la procédure », commentait Closer. Si Adrien Quatennens a reconnu les faits qui lui sont reprochés, évoquant de violentes « disputes » et une « gifle » donnée à sa compagne, cela ne lui a pas évité une pluie de critiques sur les réseaux sociaux. 

Le député s’est exprimé dans un long communiqué, où il a affirmé tirer « les conséquences politiques de son acte et se mettre « en retrait » de sa fonction de coordinateur de la France Insoumise (LFI). Sur la toile cependant, il est comparé à Bertrand Cantat, dont la compagne Marie Trintignant, perdit la vie sous ses coups. 

« Garrido plébiscite la nomination de leurs héros tabasseur de femme Quatennens au prix Bertrand Cantat », « Un petit message pour les insoumis qui relativisent la gifle de #Quatennens: Marie trintignant est morte sous les gifles de Bertrand Cantat. Les gifles peuvent tuer. Non aux violences, d’où qu’elles viennent », peut-on lire sur les réseaux sociaux. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici