Aya Nakamura, accusée de violences envers son conjoint Vladimir Boudnikoff !

0
186

Aya Nakamura est aujourd’hui une artiste emblématique. La célèbre chanteuse rencontre un succès sans précédent. Il faut dire que ses albums se vendent comme des petits pains. Son talent a dépassé les frontières de l’Afrique. En effet, sa notoriété atteint des sommets en France et chacune de ses sorties attire une foule sans précédent.

Si le talent d’Aya Nakamura est indéniable, sa vie privée reste très mystérieuse. La star planétaire a érigé une muraille quasiment infranchissable sur sa vie privée et n’évoque que très rarement l’identité des personnes qui composent son cercle familial. Mère de famille, la star très populaire a tenu à protéger ses enfants, et notamment sur les réseaux sociaux, où elle est très active.

Récemment, Aya Nakamura a fait couler beaucoup d’encre. Une fois n’est pas coutume, ce ne sont pas ses chansons qui ont été au centre de l’attention, mais un évènement étonnant pour laquelle, elle n’a pas souhaité réagir. Récemment, nos confrères de la Dépêche ont consacré un dossier sur la chanteuse et livrent des nouvelles peu réjouissantes à son égard. Selon la publication, rien ne va plus dans son couple.

« La chanteuse française la plus écoutée au monde, Aya Nakamura, et son conjoint vont être jugés en novembre pour « violences réciproques sur conjoint ». Très réservée sur sa vie personnelle, Aya Nakamura a officialisé sa relation avec Vladimir Boudnikoff en 2020″. Les tourtereaux ont été placés en garde à vue samedi 6 août pour « violences réciproques sur conjoint ». Ils ont été libérés depuis. Leur procès est prévu pour la fin d ‘année.

Récemment, le magazine people Ici Paris avait consacré un dossier sur la chanteuse francophone la plus écoutée au monde et avait livré des nouvelles stupéfiantes à son égard. Selon l’hebdomadaire, les tensions dans son couple remontent au premier confinements. Le couple, récemment parent d’une petite fille, a traversé une zone de turbulence très éprouvante…

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici