Bernard Montiel vit avec la peur au ventre – il risque d’être décapité !

0
317

L’attaquant du Real Madrid devrait faire son grand retour chez les Bleus après des années d’absence du programme de l’équipe nationale. Karim Benzema a été nommé dans l’équipe de France de 26 joueurs pour le tournoi Euro 2020, cet été. La star du Real Madrid ayant été rappelée par Didier Deschamps en équipe nationale pour la première fois en six ans.

Karim Benzema était une figure clé de la France depuis ses débuts en 2007, mais l’attaquant est tombé en disgrâce au programme de l’équipe nationale en raison de son implication présumée dans le scandale des sex tape de Mathieu Valbuena. Désormais, il a maintenant rejoint Kylian Mbappe et Antoine Griezmann dans l’équipe de France, alors que les champions du monde cherchent à briller à l’Euro cet été.

Alors que cette annonce a eu l’effet d’une bombe auprès des fans du joueurs, qui n’ont pas caché leur immense joie à sa réintégration dans l’équipe de France, le célèbre chroniqueur de TPMP. Bernard Montiel a également évoqué sa joie de retrouver l’attaquant dans l’équipe de France sur les réseaux sociaux. Des propos qui lui ont valu de recevoir de nombreuses menaces de mort, de la part de certains internautes. Aujourd’hui, le chroniqueur de Cyril Hanouna a accepté de briser le silence sur le calvaire auquel il est confronté depuis quelques jours.

« Comme un grand nombre d’autres amateurs de football, le chroniqueur de Touche pas à mon poste semblait réellement se réjouir de ce retour en grâce de l’un des meilleurs attaquants du monde’, a rapporté un confrère. Mais depuis quelques jours, il est victime de messages de haine en nombre très importants, qui ont été un véritable choc pour le célèbre chroniqueur.

Bernard Montiel a révélé certains messages odieux qui lui ont été envoyés.  « J’espère que tu finiras décapité comme un certain professeur français et là, moi aussi, je dirais ” Vive l’Algérie. C’était collabo, avec ta ****** d’arabe, tu es la honte de la France “. Il a tenu à s’exprimer en toute transparence sur cette affaire, lors de son passage dans l’émission « Touche pas à mon poste », diffusée sur C8.

« Je suis à la fois blessé et déçu qu’on en soit encore là à notre époque. Moi j’ai eu envie de dire ‘Vive l’Algérie’ parce que j’aime l’Algérie et les Algériens, comme je dis ‘Vive la France’. Je pense à tous les gens, qui, tous les jours, sont insultés sur les réseaux sociaux et qui reçoivent des menaces de mort (…) Je suis très choqué qu’on ait pu réagir de cette façon, extrêmement violemment », a-t-il confié.

Le chroniqueur a également annoncé avoir porté plainte pour menaces de mort. « J’ai porté plainte, j’ai appelé le ministère de l’Intérieur, on va trouver qui c’est. Il y a déjà des pistes, ils sont faciles à trouver. Ces gens-là qui m’insultent gratuitement sous couvert de l’anonymat, il faut qu’il sache quand même que l’impunité, c’est fini « , a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici