Bernard Tapie, face à la mort, son avocat sort de son silence

0
1458

Depuis quelques jours, le célèbre homme d’affaires, Bernard Tapie a fait couler beaucoup d’encres. En effet, sa dernière hospitalisation a été au centre de toutes les attentions. Rappelons que l’ex ministre souffre d’un double cancer et se bat depuis plusieurs années pour l’éradiquer. Malheureusement, depuis quelques mois, son état de santé s’est fortement dégradé. Récemment, le père de famille avait accepté de se livrer en toute transparence sur son combat contre la maladie, lors d’une interview accordée à l’émission ‘Sept à huit’, sur TF1.

« Et je suis au plus mauvais point que j’ai connu depuis trois ans. Et c’est d’autant plus dommage que de janvier jusqu’à juin, grâce à un traitement expérimental, mes tumeurs avaient baissé de 70%. Et puis, je me suis senti pas bien du tout au début de l’été. On a fait un scanner de témoin et on a découvert 20% de nouvelles et mes anciennes avaient doublé. Donc on a été obligé d’arrêter et on a cherché un autre traitement expérimental, puisque les traitements classiques ne marchent pas. », a-t-il annoncé.

Avant de poursuivre : « On en a tenté un autre sur l’immunothérapie, mais je viens de faire le scanner et elles ont encore doublé de volume. Et moi je suis convaincu que je vais surmonter cette période (…) Ils disent que je suis dans une phase un peu compliquée mais qu’on n’a pas de raison de désespérer. Vous savez ici, il y a pire que moi. A côté de moi, il y a une jeune mère de famille de 37 ans avec une tumeur au cerveau».

Face à la propagation des tumeurs liée à son double cancer de l’estomac et de l’œsophage, Bernard Tapie est dans l’incapacité de se présenter au procès. « C’est un crève-cœur. Mais c’est une décision prise en commun avec Bernard Tapie. Je l’avais annoncé en octobre et répété en mai, quand le procès a repris. Rien ne permet de dire que Bernard Tapie sera condamné. Certes, Bernard Tapie, dont nous saluons tout le courage, ne pourra pas, comme c’est l’usage, parler en dernier devant la cour, mais sur le fond il a déjà été entendu », a annoncé son avocat Hervé Temime.

Avant d’ajouter : « Son état de santé n’est pas alarmant. Il avait besoin de soins, d’examens et d’une intervention chirurgicale qui ne pouvaient pas être différés et qui avaient pour objectif raisonnable de lui permettre d’être présent à son procès, le combat d’une vie, d’ici deux à trois mois ».

L’épouse du chef de l’Etat, Brigitte Macron, qui est une amie de longue date de Bernard Tapie, a souligné l’immense détermination de l’homme d’affaire au micro de RTL. « Il se bat tous les jours, donc je l’écoute. Je suis très admirative de ceux qui ne cèdent jamais. C’est le combat de sa vie et là, en ce moment, c’est difficile », a confié la première dame de France.

Laisser un commentaire