Bernard Tapie, santé en péril – Sophie livre un terrible secret sur TPMP

0
768

L’état de santé de Bernard Tapie ne serait pas rassurant. Une information qu’a semblé confirmer le comportement de sa fille, invitée de Cyril Hanouna sur C8. 

Sophie Tapie est en pleine promotion de son nouvel album. Mais la jeune femme n’a pas semblé très à l’aise sur le plateau de Touche pas à mon poste lorsque l’intérêt des chroniqueurs s’est porté sur la santé de son père. Elle n’a pas manqué d’être interrogée par rapport au documentaire Dans le cœur des Français diffusé le 29 septembre.

« Je suis très mal à l’aise surtout parce que je ne pensais pas qu’il y aurait ça là », a-t-elle répondu refusant de s’étendre sur le sujet. La raison de sa présence à l’émission étant son album. « Je me sens un peu piégée très honnêtement. Je ne pensais pas qu’on m’infligerait ça », a regretté la chanteuse qui entame également une tournée. 

Le lendemain de l’émission, Cyril Hanouna a révélé avoir obtenu des nouvelles de l’homme d’affaires par le biais de son fils Stéphane. « Je lui ai dit que la réponse de Sophie m’a rendu un peu maladroit et j’éprouve une grande tristesse car je l’aime vraiment. Stéphane et moi, on se voit demain car un ami c’est important”, a posté l’animateur.

“Profitez avant qu’il soit trop tard”, pouvait-on lire du côté de Stéphane Tapie qui semblait indiquer une dégradation de l’état de santé de son père. Le 21 septembre, Sophie elle-même confirmait cette mauvaise nouvelle sur le plateau de BFMTV. “Il va comme quelqu’un atteint d’un cancer en stade 4”, a déclaré la chanteuse.

“Il ne peut pas aller bien. C’est toujours compliqué, mais il faut avancer. On le fait pour lui aussi”, a poursuivi la fille de Bernard Tapie qui lutte contre un double cancer depuis des années. Dans l’espoir de venir à bout de la maladie, l’homme d’affaires s’était soumis à des essais cliniques qui visiblement n’ont pas réussi à éradiquer le mal. 

« Celui-là [son cancer ndlr.], il fait tout pour me faire du mal, et moi je fais tout pour le faire ch**r (…) Et c’est un vrai combat, c’est un truc à mort. Moi, je le traite de tous les noms mon cancer. Je me lève le matin, j’ai envie de lui péter la gueule », avait confié l’ancien patron de l’OM lors d’une interview avec Laurent Delahousse. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici