Brigitte Bardot, dérape et souhaite une  » vie de merde » à ses détracteurs !

0
166

Il n’y a pas un jour qui passe sans que l’ancienne comédienne et grande défenseure des animaux, Brigitte Bardot ne fasse parler d’elle. Celle qui est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, s’est de nouveau illustrée avec des propos stupéfiants. Célèbre pour son combat pour la protection de la faune et la flore, Brigitte Bardot interpelle régulièrement le gouvernement pour « son manque d’implication », selon elle.

« Depuis quarante-sept ans, je demande à tous les gouvernements, je les supplie, je les engueule, pour qu’ils m’accordent les quelques urgences prioritaires qui pourraient faire avancer la protection animale. Je n’obtiens rien. Au contraire, c’est pire ! Les accords passés entre Macron et les chasseurs sont un véritable honte, une pêche aux voix électorale obtenues dans le sang, la mort, la disparition de milliers d’animaux de nos forêts », a-t-elle lâché, il y a quelques semaines.

Avant de poursuivre : « Je suis française de souche, j’ai représenté ‘Marianne’ et suis connue du monde entier alors je vous em***de, vous les donneurs de leçons, les politiquement corrects, bande de trouillards émasculés. Je trouve qu’on est gouvernés par des lâches ! Vraiment soumis à une partie de la France qui maintenant n’appartient plus à la France. C’est scandaleux d’agir comme ça de la part d’un gouvernement ».

Récemment, c’est un évènement très festif, qui était dans le collimateur de Brigitte Bardot. En effet, la Corrida agacerait au plus haut point celle qui n’a jamais supporté que l’on fasse du mal aux animaux. D’ailleurs, elle n’y est pas allée par le dos de la cuillère pour révéler le fond de sa pensée.

“Merci à tous mes merveilleux amis des animaux, de vous être déplacés, malgré la canicule, pour venir manifester contre cette honte, cette horreur qu’est la corrida. », a-t-elle annoncé sur les réseaux sociaux, où elle est très active. Avant d’ajouter : « À tous les organisateurs, spectateurs, responsables de ces spectacles cruels et morbides, je vous souhaite une vie de merde. ». Récemment, ses propos très virulents envers les habitants de la Réunion, lui ont valu de graves problèmes devant la justice.

Brigitte Bardot avait qualifié les Réunionnais d’une « population dégénérée encore imprégnée (…) des traditions barbares qui sont leurs souches. Tout ça a des réminiscences de cannibalisme des siècles passés. […] J’ai honte de cette île, de la sauvagerie qui y règne encore ». Elle avait écopé d’une amende de 20 000 euros pour injures raciales, en novembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici