Brigitte Bardot, victime de menaces à la suite de l’Aïd-el-Kebir !

0
2

Brigitte Bardot a une trajectoire de carrière qui est pour le moins surprenante. En effet, pendant ses premières années de carrière, il était facile de croire que l’actrice était une jeune un peu niaise qui ne réussit qu’en partie à cause de sa plastique. Mais derrière ce visage se cachaient des opinions bien tranchées sur plusieurs sujets. Aujourd’hui, sa carrière d’actrice est finie, mais Brigitte Bardot est toujours sur le devant de la scène pour soutenir les causes qui lui sont importantes. D’ailleurs, l’une de ses dernières prises de position lui aurait valu des menaces de mort ! 

Brigitte Bardot contre l’abattage des moutons 

En effet, depuis toujours, Brigitte Bardot est une grande protectrice des animaux. Elle les a toujours aimés et s’est toujours indignée du faible taux de protection que ceux-ci pouvaient avoir pendant des années. Ainsi, tabasser un chien à mort n’était pas considéré comme quelque chose d’illégal il y a encore pas si longtemps que ça. Mais des associations se battent quotidiennement comme ces violences faites aux animaux et à mesure que les années passent, la législation évolue dans le sens d’une plus grande protection des animaux contre les cruautés qui peuvent leur être infligées. 

Dans cette histoire, Brigitte Bardot a compris rapidement qu’elle pouvait avoir son rôle à jouer. Ainsi, elle a lancé sa propre association, la Fondation Brigitte Bardot qui va avoir pour but de protéger les droits des animaux et de se faire un véritable relai d’alerte, notamment sur les réseaux sociaux où les comptes de l’association sont suivis par de plus en plus de monde à mesure que le temps passe. D’ailleurs, récemment, Brigitte Bardot s’est exprimée par rapport à l’une des grandes fêtes musulmanes de l’année, l’Aïd-el-Kebir qui a eu lieu il y a quelques jours seulement le 20 juillet dernier. 

Ce qui gêne Brigitte Bardot, c’est que dans cette fête, il y a un abattage rituel des moutons. Pour Brigitte Bardot, cet abattage rituel est un acte de barbarie, surtout quand on sait que maintenant, on possède de moyens d’abattages rapides et un maximum indolore pour l’animal. Sauf que cette prise de position, elle ne semble pas être passée du tout pour quelques personnes qui n’ont alors pas hésité à envoyer des menaces de mort à Brigitte Bardot et à plusieurs membres de la fondation. Brigitte Bardot a alors tenu à s’exprimer en indiquant qu’elle ne céderait pas à ces menaces. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici