Brigitte et Emmanuel Macron, attaques virulentes. La réponse cinglante à un autre président !

0
227

Ces dernières semaines, ont été particulièrement difficiles pour le couple présidentiel, qui doit faire face à des crises et des polémiques en tout genre. Il faut dire que la crise sanitaire qui a fait des ravages n’a pas arrangé les affaires du président de la république, qui a vu sa popularité baisser drastiquement. Une situation qui serait devenue très tendue à L’Elysée, qui tente de trouver des solutions pour faire face aux nombreux scandales.

De plus le confinement serait une source d’angoisses pour la première dame de France, qui ne supporterait plus l’isolement. Connue pour être très active et très proche de ses trois enfants et de ses sept petits enfants, l’ex professeure de français a beaucoup de mal à composer avec ce second confinement. Selon ses proches, elle serait au bord de la dépression et elle aurait beaucoup de mal à sortir la tête de l’eau.

L’actualité en France serait une grande source de stress. En effet, l’agression du producteur de rap, Michel Zecler par quatre policiers, qui n’ont pas hésité à falsifier un rapport pour donner une fausse version des faits, a beaucoup ébranlé le gouvernement, qui doit désormais faire face à des manifestations très violentes chaque samedi.

En effet, une grande majorité des français demande le retrait de la loi 24 qui interdit de photographier les forces de l’ordre en service et sa diffusion sur les plateformes sur internet. Une réglementation qui a mis le feu aux poudres ces dernières semaines. Par ailleurs, le président de la république doit aussi composer avec les attaques virulentes d’un autre chef d’Etat, qui ne mâche pas ses mots envers Emmanuel Macron.

«Macron est un problème pour la France. Avec Macron, la France vit une période très dangereuse. J’espère que la France va se débarrasser du problème Macron le plus tôt possible», a indiqué le président turc Erdogan à des journalistes à Istanbul, il y a quelques jours. Une attaque, qui aurait irrité au plus haut point le mari de Brigitte, qui a décidé de riposter.

Le chef de l’Etat déplore  » l’invective entre dirigeants politiques qui ne serait pas la bonne méthode, a confié l’Elysée, qui souligne que  » des sanctions contre la Turquie seront à l’étude lors d’un sommet européen le 10 décembre prochain ». Pas sûr que ces propos éteignent l’incendie entre les deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici