Brigitte et Emmanuel Macron « ignorés » par Angela Merkel – Leur réponse sans équivoque du couple présidentiel

0
414

Brigitte et Emmanuel Macron auraient été offusqué par les propos de la chancelière allemande concernant leurs vacances.

Les commentaires d’Angela Merkel lors de sa visite au couple présidentiel au Fort de Brégançon au mois d’août l’année dernière ont été perçus comme une raillerie. «  A cheval sur son destrier des mers, le président de la République se laisse prendre en photo, regard fier et biceps saillants sous le gilet de sauvetage, dans une fausse paparazzade », lit-on dans L’Elysée à la plage, un livre de Pierrick Geais et Rocher Ed’s, publié aux éditions du Rocher.

« Il avait l’air heureux. Il a même fait de superbes dérapages et arrosé ses gardes du corps les uns et les autres », poursuit le texte. Les images de ce moment de détente ont été publiées par le magazine Voici, mais ne semblent pas avoir convaincu la chancelière allemande qui a lancé une vanne au président français en arrivant à la résidence des chefs d’Etat.

« On a vu de belles photos de vos vacances dans les journaux allemands… sur jet-ski », lui a-t-elle dit un peu gênée. « L’image fait en effet rire, tant le président veut jouer les superstars-héros en cet été 2020 », est-il fait remarqué. Mais bien entendu, la diffusion des  clichés de vacances du couple présidentiel a moins fait rire Emmanuel et Brigitte Macron. 

Ils auraient déposé une plainte contre le paparazzi à l’origine de la photo du président sur son jet-ski. Le parquet de Paris a indiqué qu’une enquête a été ouverte pour « atteinte à l’intimité de la vie privée ». «  Les investigations ont été confiés à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne », a informé le parquet sans donner de précisions sur les véritables motifs. 

Les vacances des chefs d’Etat ne sont malheureusement pour eux pas toujours aussi reposant qu’ils le souhaiteraient. Cette visite d’Angela Merkel au mois d’août l’année dernière au Fort de Brégançon était la première d’un chancelier allemand depuis les 35 dernières années, comme l’expliquait alors le site de l’Elysée.

« C’était la première fois depuis 35 ans qu’un président français reçoit un chancelier allemand au Fort de Brégançon. Le dernier chancelier allemand à y avoir été invité était Helmut Kohl par le président François Mitterrand en 1985 », pouvait-on lire. En 2018, Emmanuel Macron avait reçu la Britannique Theresa May, et l’année suivante c’était le Russe Vladimir Poutine.

Laisser un commentaire