Brigitte et Emmanuel Macron terrifiés – le sort de Shinzo Abe au Japon les préoccupe

0
738

Le couple présidentiel vivraient dans la crainte de tomber sous les coups d’un attentat. Et le fait de voir l’ancien premier ministre japonais bléssé n’a rien de rassurant pour eux. 

« Le président au sang-froid légendaire a exprimé pour la première fois son angoisse d’être la cible d’un attentat », rappelle le magazine France Dimanche qui s’appuie sur les confidences contenues dans L’étrange victoire – Macron II, l’histoire secrète, un livre écrit par Louis Haulsalter et Agathe Lambret. 

Ces révélations se rapportent particulièrement à ce moment où Le président de la République eu peur, non seulement pour lui, mais aussi pour son épouse Brigitte Macron. C’était ce jour du 24 novembre 2018 où les manifestants du mouvement Gilets Jaunes ménacèrent de pénétrer à l’Elysée. 

Chose surprenante, Emmanuel Macron se trouvait ce jour-là dans la résidence présidentielle de la Lanterne, qui se trouve pas loin du Château de Versailles. « Ils vont finir par me buter, et pour Brigitte, ce sera pire encore… », aurait affirmé le président de la République. « On ne comprend pas ce qu’ils veulent », aurait-il ajouté. 

« Au début du mois de décembre 2018, il déjeune avec Nicolas Sarkozy. Sans doute persuadé que celui qui a occupé les mêmes fonctions présidentielles saura lui prodiguer de judicieux conseils lui permettant d »éteindre la colère' », rappelle la publication qui fait ensuite état de l’ancien premier ministre japonais. 

Les images de Shinzo Abe, ancien chef du gouvernement du Japon, qui a été blessé par balle et ne présenterait « plus aucun signe de vie » selon Info France, ne devraient pas rassurer Emmanuel et Brigitte Macron. Cette attaque s’est déroulée lors d’un meeting à Nara et un suspect a été interpellé. 

L’ancienne ministre de la Culture a pris récemment la défense de la première dame, qu’on affirmait avoir craqué à l’Elysée suite aux attaques nombreuses dont elle est victime, en rapport avec son physique et sa relation avec Emmanuel Macron. L’ancienne professeure ne se plaindrait jamais, d’après Roselyne Bachelot. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici