Brigitte Macron, descente aux enfers, risques majeurs qui touchent le président de la république !

0
12046

Brigitte Macron se réjouirait sans doute que son mari n’ait pas cédé à la pression sur le territoire russe.
Il y a quelques jours, Emmanuel Macron s’est rendu à Moscou en Russie afin de rencontrer le président Vladimir Poutine et lui proposer des « voies de convergence » quant à la crise qui oppose son pays à l’Ukraine. L’objectif du président français était de permettre une « désescalade » en proposant une voie de sortie. 
Celle-ci visant notamment à « construire une réponse utile collectivement », afin « d’éviter la guerre et de construire des éléments de stabilité, de visibilité pour tout le monde », a rapporté Le Figaro. Les deux présidents ont échangé autour d’une immense table blanche ovale de plusieurs mètres de long.
Une distanciation qui ne revêtait aucune signification politique, mais affichait la crainte de Vladimir Poutine du covid. Le président russe a d’ailleurs requis de la délégation française quatre tests PCR négatifs pour être admis sur le territoire. Au moins l’un de ces tests devait être réalisé par un médecin russe.
Ainsi que l’a rapporté Le Parisien, Emmanuel Macron a refusé de se soumettre à un test PCR russe dans le cadre de cette visite à Moscou. Certains estiment alors qu’il s’agissait d’une ruse des services de renseignement russes pour évaluer l’état de santé du président de la République française. 
Mais Michel Eltchaninoff, spécialiste de la Russie, met en garde. « Il ne faut pas tomber dans la paranoïa », dit-il selon les propos rapporté par Le Parisien. « Ils ne prendraient par exemple pas le risque d’empoisonner un chef d’Etat », assure-t-il, précisant toutefois que la méfiance reste tout à fait normal à ce niveau.

 
« On ne sait pas à quelles fins ils auraient pu utiliser son ADN. Mais une méfiance logique quand on connait les capacités scientifiques russes dans ce domaine », laisse-t-il entendre. « Nous ne craignions pas que les autorités (russes) en profitent pour mettre une cagoule sur la tête du président, lui injecter une puce dans le cou et lui couper les ongles », a plaisanté un proche du mari de Brigitte Macron.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici