Brigitte Macron, furieuse. Elle a fait condamner Closer à payer une amende très salée !

0
1213

Si l’entourage de la première dame a bien conscience qu’il ne faut surtout pas énerver Brigitte Macron, le magazine people Closer vient de l’apprendre à ses dépens. En effet, l’épouse du président de la république, a fait condamner la publication pour atteinte à la vie privée. L’hebdomadaire avait fourni en 2019 des détails très intimes sur l’opération de Brigitte Macron. Une situation intolérable pour l’ex professeure de français. Elle avait d’ailleurs fini par porter plainte.

“Le 17 juillet, vers 13 heures, l’épouse d’Emmanuel Macron arrivait avec deux voitures et quatre gardes du corps. Un peu plus tard, c’est Jupiter lui-même qui débarquait pour retrouver son épouse, venue subir une opération esthétique nécessitant une anesthésie générale de trois heures…”, avait révélé nos confrères de Closer, qui semblaient très bien informés de la situation.

Il faut dire que les informations dévoilées par le magazine people Closer avait agacé au plus haut point l’épouse du chef de l’Etat. Cette dernière a vu d’un très mauvais œil l’intrusion dans sa vie privée des médias. Pourtant, toutes les informations étaient vraies, mais Brigitte Macron avait décidé de ne pas en rester là. Le magazine a donc été condamné à payer une amende très salée, en réparation du préjudice subi par la plaignante.

« À l’époque, Closer avait été condamné à payer la somme de 8000 euros pour dommages et intérêts à Brigitte Macron. Ce n’est pas tout, car il devait aussi payer 2000 euros au titre de l’article 700 du Code de procédure civile », a rapporté un confrère. Si cette histoire a été très médiatisée, le magazine a décidé de ne pas faire appel de la décision du tribunal.

“Conformément à l’article 9 du Code civil et à l’article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, toute personne, quelle que soit sa notoriété, a droit au respect de sa vie privée et est fondée à en obtenir la protection en fixant elle-même ce qui peut être divulgué par voie de presse.”, a rappelé le juge dans cette affaire.

Il faut dire que depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, la vie de son épouse est passée au peigne fin. Connue pour être intransigeante, la première dame de France ne laisse rien passer et n’hésite pas à porter plainte lorsqu’elle estime que les médias dépassent les limites. L’heureuse maman de trois enfants a pour objectif de protéger sa famille de la presse, qui divulgue toutes sortes de rumeurs à leur sujet.

Laisser un commentaire