Brigitte Macron, terrible trahison – cet acte impardonnable relayée par …

0
1227

Depuis quelques semaines, la première dame de France Brigitte Macron a fait couler beaucoup d’encre. Si certains médias ont pointé du doigt des tensions dans son couple, Brigitte Macron a fait comme à son habitude, l’autruche face aux nombreuses rumeurs à son égard. Bien qu’elle soit très active sur les réseaux sociaux, l’ex professeure de français évitent d’évoquer sa vie privée sur la toile.

Toutefois, il y a quelques mois, l’épouse du président de la république a dérogé à la règle. Fatiguée de se voir fustigée sur les réseaux sociaux et dans les médias de « vieille femme », elle n’a pas hésité à taper du poing sur la table. il faut dire que depuis la première élection présidentielle de son mari, Brigitte Macron fait l’objet de critiques particulièrement virulentes.

« Quand un homme sort avec une femme beaucoup plus jeune, tout le monde sourit, on trouve ça amusant. Quand une femme sort avec un homme beaucoup plus jeune, on trouve ça suspect », avait lâché la mère de trois grands enfants. « Elle en a marre qu’on la traite de vieille peau pédophile ! », a confié son ami.

« Il suffit qu’elle marraine une campagne contre le harcèlement scolaire, et c’est une profusion de messages perfides sur leur rencontre, il y a un quart de siècle », peut on lire dans le livre « Madame la présidente », publié chez Plon. Face aux multiples polémiques liées à son mariage, al première dame de France a décidé de rétorquer à sa manière …

Récemment, le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur Brigitte Macron et livre des nouvelles peu réjouissantes à son sujet. Selon la publication, l’épouse du chef de l’Etat aurait été trahie. Et pour cause, elle aurait préféré que son mari ne se présente pas à un second mandat présidentiel. Des confidences partagées par l’ex première dame, Valérie Trierweiler et l’ex ministre de l’intérieur, Gérard Collomb.

«Jamais la France n’a connu autant de crises – sociales, sanitaires et économiques – que durant le premier mandat du candidat d’En Marche ! Et si ce dernier est, à 44 ans, en pleine force de l’âge, son épouse, qui a fêté ses 69 ans le 13 avril, aspirerait sans doute à une existence plus paisible », a confié l’hebdomadaire, qui souligne la tête de son épouse lorsqu’il a été élu pour un second mandat.

Laisser un commentaire