Brigitte Macron terrifiée pour son mari, piégé comme un débutant …

0
107

Cette année 2020 aura été marquée par le Coronavirus et les nombreuses conséquences qu’a eues cette maladie sur notre vie de tous les jours, que ce soit sur le plan de la  santé, mais aussi de l’économie. 

Qui aurait pensé en fin d’année 2019 qu’aujourd’hui nous vivrions dans la peur d’une troisième vague d’épidémie, que nos hôpitaux seraient surchargés et que notre économie serait à deux doigts de s’effondrer ? 

Alors, certes au niveau de l’économie, cela fait plusieurs années que la croissance est plus que faible, mais un tel drame dû au Coronavirus, absolument personne ne le voyait venir cette année. 

Mais il est là et aujourd’hui il faut trouver des solutions pour tenter de concilier le médicale et l’économie afin de pouvoir sortir la tête de l’eau et aussi de pouvoir vivre comme avant que cette épidémie arrive. 

C’est pourquoi quand en fin d’année dernière, un vaccin a été trouvé par plusieurs laboratoires, un nouvel élan d’espoir s’est emparé de très nombreuses personnes à travers le monde. 

Un choix compliqué

Ainsi, de nombreux pays ont aujourd’hui autorisé le lancement de la campagne de vaccination, dont l’Union Européenne et donc la France, sauf que plusieurs jours après, nous pataugeons ! 

En effet, là où les pays ont commencé une vaccination massive, nous sommes à la traîne et à cause de mauvaises conditions de stockage nous aurions déjà perdu pas loin d’un quart de nos doses !

Une situation qui retombe directement sur le président de la République qui se retrouverait dans une situation catastrophique. En effet, s’il continue de ne rien faire, il va se prendre les foudres de la part des Français. 

Mais s’il demande de l’aide aux présidents de régions, il se tire une balle dans le pied pour les prochaines élections présidentielles et cela ne lui assure pas non plus forcément la sympathie des Français. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici