Brigitte Macron très discrète à l’Elysée, ce projet intrigant préparé en catimini avec le chef de l’Etat !

0
531

Emmanuel et Brigitte Macron ne manquent pas de projets pour l’après Élysée. Une journaliste révèle l’un d’eux.

Emmanuel et Brigitte Macron ne risquent pas de s’ennuyer après leur départ de l’Elysée. Si l’on ignore encore si le président postulera pour un second mandat à la tête de la République, on sait maintenant que soit que son départ soit pour 2022, soit après, Emmanuel Macron devrait avoir dans le lot de ses activités l’écriture.

Et il s’agit là plus que d’un projet puisque selon les informations rapportées par la journaliste politique Corinne Lhaïk, qui a recueilli les confidences de la première dame et d’une centaine d’autres personnes, le chef de l’État aurait déjà rédigé deux ouvrages. Dans son livre Président Cambrioleur, la journaliste de L’Opinion soutient que Brigitte Macron garde dans ses tiroirs le travail d’écrivain de son époux.

« Brigitte Macron m’a raconté qu’elle garde dans un tiroir les deux romans qu’il a écrit. Celui sur les Aztèques et un sur une vieille dame assez énigmatique », à confié la journaliste sur le plateau de C’est dans l’air diffusé sur France 5. Emmanuel Macron aurait déjà achevé le livre qui parle de la mystérieuse vieille dame.

«Elle (Brigitte Macron) m’a dit que ce roman était consacré à une dame âgée, énigmatique. J’ai tout de suite pensé à la grand-mère d’Emmanuel Macron. Je lui ai posé la question mais elle m’a répondu que ce n’était pas ça. ‘C’est beaucoup plus compliqué, vous verrez, c’est un ovni», a expliqué Corinne Lhaïk sur Europe 1.

Brigitte Macron devrait elle-même s’occuper de l’édition de ce livre. Elle voit bien son mari dans la peau d’un «écrivain et lui aussi se rêve comme écrivain… Je ne sais pas s’il en a les qualités, mais c’est une sorte de Graal pour lui qu’il rêve d’atteindre », a encore commenté Corinne Lhaik au micro de Patrick Cohen sur la chaine radio.Pour l’heure, la première dame confinée à l’Elysée, supporterait mal la pression de la rue ces dernières semaines. Les violences rapportées rappelleraient le souvenir du mouvement des Gilets jaunes. « Je connais cette violence et cette vulgarité, ce sont les mêmes qui étaient déposées dans la boîte aux lettres de mes parents, lorsque j’ai rencontré Emmanuel », confiait-elle dans les colonnes du magazine Closer. La première dame éprouverait encore des difficultés à se remettre de cette violence. Malheureusement, la situation ne serait pas prête de s’améliorer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici