Brigitte Macron, très possessive, cette autre femme dans la vie du chef de l’Etat

0
188

Une autre femme dans la vie d’Emmanuel Macron aurait nettement menacé de faire de l’ombre à Brigitte Macron .

De cette femme, c’est Corinne Lhaik, auteure du livre Président cambrioleur, qui en parle dans une interview accordée à l’Union. Il s’agit de la grand-mère d’Emmanuel Macron. «Sa grand-mère et sa femme » seraient selon la journaliste les deux femmes dans la vie du chef de l’État. « On peut sans doute élargir aux enfants et aux petits-enfants de Brigitte, mais il est certain que son socle affectif c’est Brigitte et c’était sa grand-mère », indique-t-elle.

Selon Corinne Lhaik, Emmanuel Macron chérit «ces deux femmes avec un une force incroyable ». « Ce qui fait qu’il n’a vraiment pas besoin d’aimer d’autres personnes », dit-elle. «Les deux femmes ont d’ailleurs compris l’une et l’autre qu’elles étaient essentielles à Emmanuel Macron et qu’il fallait qu’elles s’entendent », soutient la journaliste.

«Quoi qu’en dise le président, cela ne s’est pas fait tout de suite et sa grand-mère a mis un peu de temps à admettre Brigitte. Mais elle a compris que Brigitte n’était pas ‘‘négociable’’», ajoute-t-elle. « Sa femme est essentielle à Emmanuel Macron : elle est son oxygène, sa prise de terre et l’humanise beaucoup. Il est toujours émerveillé par sa présence, comme s’ils se voyaient pour la première fois. Ça marche aussi dans l’autre sens ! Elle admire son intelligence et le protège au maximum », explique la journaliste.

Si la grand-mère d’Emmanuel Macron a compris qu’il ne fallait pas se mettre entre son petit-fils et l’élue de son cœur, la mère du président de la République a eu plus de mal à accepter la relation entre son fils avec son ancienne professeure. Et pour cause, 24 ans les séparent et à l’époque Brigitte Macron est encore l’épouse du père de ses trois enfants.

Une idylle hors du commun qu’Emmanuel Macron a eu beaucoup de mal à faire accepter aux siens, notamment sa mère Françoise Noguès. Cette dernière, prête à tout à l’époque pour les séparer, aurait demandé au père du futur président de la République dont elle est aujourd’hui divorcée, «de tenter de les décourager».

«Elle m’a fait jouer le rôle du père fouettard », a confié Jean-Michel Macron qui reconnaît tout de même avoir trouvé l’idylle naissante entre son fils et l’ancienne professeure de théâtre «prématurée, vu son âge ». Il espérait alors que sa progéniture «passe à autre chose ».  Treize ans plus tard, son vœu ne s’est toujours pas réalisé. Emmanuel et Brigitte Macron continuent de s’afficher unis, prouvant que leur histoire n’était pas qu’une simple amourette.

Laisser un commentaire