Camilla Parker-Bowles, Prince Charles, évincés du palais, immense colère de la reine

0
598

Cette fin d’année ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour le prince Charles et son épouse. En cause, la diffusion de la dernière saison de la série  The Crown.

On s’attendait à ce que la saison 4 de la série diffusée sur Netflix face du grabuge, mais pas à ce point. Cependant, elle cause bien du tort au prince héritier Charles et à son épouse Camilla Parker-Bowles, après les secousses qu’elle a engendrées au palais de Buckingham. Cette fois, la série raconte le début de l’idylle entre le prince Charles et celle qui est devenu en 2005 sa seconde épouse.

Seulement, la version Netflix ne dit pas totalement la vérité. Selon Stéphane Bern, spécialiste des têtes couronnées qui accordait à ce sujet le 7 décembre un entretien à Télé Star, les auteurs auraient dû indiquer «plus clairement qu’il s’agissait d’une fiction ». «C’est truffé de licences artistiques ne visant qu’une meilleure efficacité dramatique », a-t-il affirmé.

«Charles n’a jamais appelé Camilla tous les jours, et durant les six ans qui ont suivi son mariage avec Diana, jusqu’à la naissance du prince Harry, il ne lui a jamais adressé la parole», a-t-il souligné. «La vision de la série est uniquement à charge contre lui et Camille», indique le présentateur de Secret d’Histoire qui trouve «dommage» des erreurs commises par les auteurs de la série. «Le public prend pour de vrai ce qui est pure invention », commente-t-il.

Stéphane Bern relève notamment des inventions des scénaristes, comme la discussion qu’aurait tenu Mickael Fagan, un peintre en bâtiment de 32 ans à l’époque au chômage, divorcé et privé du droit de visite à ses enfants, qui s’introduit  discrètement dans la chambre de la reine au palais de Buckingham et demande à la reine de virer Margaret Tchatcher, alors premier ministre.

D’après Stéphane Bern, si le trentenaire a bien pénétré dans les appartements de la reine, il n’y a jamais eu d’échange entre elle et lui. Difficile à faire comprendre aux internautes qui se sont manifestés sur les réseaux sociaux par des messages haineux et des commentaires déplaisants à l’égard du prince « adultère ».  

Les Britanniques digèreraient mal son « incartade ». Si bien que les messages ont été désactivés du compte du prince Charles et de son épouse Camilla Parker. Selon Woman’s Day, suite à ce déferlement de haine contre le prince héritier, la reine Elizabeth II aurait décidé de « l’écarter provisoirement » en attendant que les tensions s’apaisent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici