Carla Bruni, fait sensation avec une tenue où l’on voit ses fesses !

0
15

L’ex première dame de France, Carla Bruni a fait couler beaucoup d’encres ces derniers jours. En effet, la ravissante brune a porté une tenue de haute couture lors de son dernier défilé. Il faut dire que l’heureuse maman de deux enfants n’a laissé personne indifférent. En effet, l’épouse de Nicolas Sarkozy a dévoilé ses fesses au public, qui semblait enchanté.

« Si elle est aujourd’hui avant tout chanteuse et artiste, après être passée par, la tant convoitée, place de Première Dame de France, Carla Bruni était avant la reine des podiums. Mannequin depuis son plus jeune âge, cette dernière a porté les plus belles créations », a confirmé le magazine people Public.

Par ailleurs, le couple formé par Carla Bruni et Nicolas Sarkozy traverserait une mauvaise passe. En effet, les confinements à répétition a eu de lourdes répercussions sur leur mariage, sui serait au bord de l’implosion, selon le magazine people Ici Paris.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

D’autant plus que récemment, l’ancien président de la république a été condamné récemment pour des faits de corruption. Lorsque le verdict est tombé, il a réduit le tribunal de Paris à un silence stupéfait : Nicolas Sarkozy s’est rendu coupable de corruption et de trafic d’influence, et condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis.

Le président français de 2007 à 2012 avait joué un « rôle actif » dans la conclusion d’un « pacte contre la corruption » avec son avocat et un haut magistrat pour obtenir des informations sur une enquête distincte sur des dons politiques, a déclaré le principal juge, et il y avait preuve » de la collaboration entre les trois hommes pour enfreindre la loi.

La condamnation et la peine étaient dramatiques, inattendues et historiques. Sarkozy, 66 ans, avait déclaré à plusieurs reprises son innocence et rejeté les charges comme une « insulte à mon intelligence ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici