Caroline de Monaco, la peur du divorce, Ernest August veut devenir père !

0
659

Ces derniers jours, l’aînée des Grimaldi s’est illustrée avec sa colère à l’encontre de sa fille Charlotte Casiraghi, qui a souhaité divorcer de son mari le producteur, Dimitri Rassam, avec qui elle a un enfant en bas âge appelé Balthazar. a en croire, les dernières rumeurs, le confinement aurait eu de lourdes répercussions sur leur mariage.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

« Alors que son couple bat de l’aile, elle rêve de soutien familial. C’est raté … « , a confié la publication Voici, qui souligne que sa mère Caroline de Monaco, aurait tout fait pour les rabibocher pendant cette période de Noël. Elle aurait utilisé tous les subterfuges pour arriver à ses fins.

Caroline de Monaco, « aurait voulu que tout le monde se réunisse pour Noël, comme si tout allait bien, et surtout pour qu’ils parviennent à convaincre Charlotte de laisser tomber », a indiqué l’hebdomadaire Voici, qui annonce que Charlotte Casiraghi serait toujours en train de réfléchir à la décision qu’elle va prendre.

Par ailleurs, Caroline de Monaco est toujours marié à Ernest de Hanovre, mais vit séparément de son mari depuis plus de dix ans. En effet, la sœur aînée du prince Albert de Monaco, n’a jamais voulu divorcer, de peur qu’il se remarie et ait un autre enfant, qu’il nomme à la tête de sa fortune.

« La monégasque serait terrifiée à l’idée que son mari puisse de remarier, avoir un autre fils et le nommer à la tête de la maison », ont rapporté nos confrères de Voici. Ce dernier s’est illustré cet été avec une crise de panique, qui l’a poussé à frapper des policier. Il serait dépendant à l’alcool et fait régulièrement les couvertures des magazines, en raison de ses nombreuses frasques.

Laisser un commentaire