Ce récit stupéfiant pour lequel Nathalie (L’amour est dans le pré) lance un appel de détresse

0
1545

Nathalie, une prétendante dans L’amour est dans le pré s’est exprimée concernant un sujet visiblement ignoré par les autorités. 

Elle a participé à la saison 16 de L’amour est dans le pré présentée sur M6 par Karine Le Marchand. Mais si elle interpèlle les autorités, c’est concernant les injustices sociales constatées dans son village. Un sujet qu’elle a également abordé sur les réseaux sociaux, révélant ses inquiétudes concernant la question. 

En effet, ce mercredi 10 août 2022, Nathalie a décidé de faire quelque chose à ce sujet. L’agriculture qui n’a pas trouvé l’amour après son passage dans l’émission de Karine Le Marchand, malgré les deux prétendants qu’elle a eu, ne boude pas sa liberté. De plus, ses activités au sein de sa ferme ne lui laissent pas trop le temps de s’ennuyer.

Pourtant, les fans du programme ne s’attendaient pas à ce qu’elle quitte l’émission du jour au lendemain. Mais la candidate a souhaité s’intéresser à autre chose. Nathalie a notamment rendu visite à un homme vivant dans une situation attristante. Elle fait ainsi preuve d’amour et de soutien envers personnes dans le besoin. 

L’aspect humain fait en effet partie de ses priorités, au délà des activités liées à sa ferme. Pour cette oeuvre humaine, Jean est la première personne à qui Nathalie a souhaité apporter de l’aide. Un bel exemple à suivre pour les internautes. Ce qui lui a valu une image enviable dans l’émission présentée par Karine Le Marchand.

Sur Instagram, l’agricultrice a tenu à signifier son mécontentement face à ce qu’elle qualifie de négligence de la part des autorités publiques. Un coup de gueule apprécié par les internautes qui n’ont pas manqué de la soutenir sur le réseau social. Une manière également de mettre un peu de pression sur les épaules de l’Etat à ce sujet. 

Pour davantage interpeller sur le sujet, Nathalie a décrit le logement de Jean et dévoilé une photo de son triste visage. Si bien que l’état de pauvreté dans lequel vit cet homme a ému au-delà de cette dernière, devenant une préoccupation sur le réseau social. « Elle ne pouvait pas rester les bras croisés! », est-il noté. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici