Céline Dion, en couple avec une femme ? La vérité stupéfiante …

0
3612

La diva planétaire, Céline Dion serait-elle devenue une icone pour le mouvement LGBT, bien malgré elle ? « Qui pourrait oublier que Dion a assisté aux Oscars 1999 portant non seulement un smoking blanc John Galliano, mais un smoking blanc John Galliano avec la veste à l’envers? »

Au fil des ans, sa sexualité a fait l’objet de spéculations et de vœux pieux (bien que sa relation de près de trois décennies avec l’ancien manager René Angélil, écourtée par sa mort en 2016, ait été à tous égards une profonde dévotion mutuelle). Et qui pourrait oublier que Dion a assisté aux Oscars 1999 portant non seulement un smoking blanc John Galliano, mais un smoking blanc John Galliano avec la veste à l’envers ?

Une plongée plus approfondie dans les choix esthétiques de Dion en début de carrière fait apparaître d’ autres indices, comme l’a récemment souligné Autostraddle. Au début des années 1990, la musique pop canadienne a donné aux filles queer en questionnement une icône qui a interprété ce qu’elles ne pouvaient pas encore exprimer : des sous-textes angoissés et craintifs sur le mauvais type d’amour étant parfois ainsi, si juste chanté par une diva dans is-she- ou n’est-elle pas un tailleur-pantalon et des cheveux noirs courts et raisonnables. 

Parmi les nombreux clips YouTube soumis pour preuve se trouve un enregistrement de concert de 1996 d’une Céline Dion avec une coiffure courte dans un tailleur-pantalon en cuir noir. Céline Dion a une beauté non conventionnelle qui est moins classiquement douce et féminine qu’elle ne l’est, eh bien, belle. Sa silhouette mince et garçonne convient à un costume, et elle les porte souvent (et très bien ). C’est une diva qui n’agit pas comme telle, une superstar d’un froid improbable.

Par ailleurs, sur sa vie amoureuse, elle n’a jamais vraiment livré de détails, si ce n’est sur son mariage avec René Angélil.  » Elle n’a jamais de détail, si ce n’est que René était l’homme de sa vie. On n’a jamais su si elle avait eu des coups de cœurs, des coups de sang, des histoires avec des femmes ou avec d’autres hommes », a confié sa biographe, Elisabeth Reynaud.

Avant de poursuivre :  » Il reste une zone d’ombre : sa vie amoureuse et se-xuelle. Notamment de savoir si elle a eu des amours saphiques [ avec des femmes]. Cela paraît inconcevable, car René est le seul amour de sa vie. Mais elle a une grande proximité avec le milieu LGBT. Cela a déclenché des passions, sans savoir si elle y a répondu ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici