Céline Dion : sa fortune colossale en danger, cette menace qui plane sur la star …

0
681

Céline Dion aurait-elle mal géré sa fortune? Pendant plusieurs decennies, son mari René Angelil a tout géré. Aujourd’hui, la chanteuse devrait une somme importante. 

La société californienne ICM Partners est, depuis plusieurs années, l’agence qui assure la représentation de la chanteuse. De son vivant, et durant près de trois decennies, René Angelil a géré ce pan de la carrière de son épouse. Seulement, ne faisant plus partie de ce monde, Céline Dion ne peut plus bénéficier des conseils de son mari, notamment sur plan juridique et financier. 

Après trente années passées sur scène, la star canadienne est devenue millionnaire. Pourtant, il semble que du point de vue financier, elle rencontre des difficultés. Son agence lui reclamerait la somme de 500 millions de dollars et aurait même engagé contre elle des poursuites judiciaires. 

Une procédure qui ne ferait pas du bien à son compte en banque. En 2018 notamment, le magazine Forbes avait évalué la fortune de la star à 430 millions de dollars, soit près de 380 millions d’euros. Son dernier contrat paraphé avec l’agence remonte à 2017, une année après le décès de son époux et manager.

La chanteuse québecoise aurait-elle commis une erreur en signant de nouveau avec ICM Partners ou aurait-elle omis un élément. Ce qui apparait comme certain, c’est que Céline Dion refuse de payer les commissions dues à son prestataire, dont les détails concernant le contrat n’ont pas été révélées.

L’agence espère toutefois trouver une entente avec l’artiste et avoue le grand talent de cette dernière. « Nous n’avons pas d’autre choix que d’entamer une procédure judiciaire pour obtenir la compensation qui nous est due » , a déclaré l’établissement, indiquant également arrêter à l’avenir toute collaboration avec la chanteuse. 

« Je sais que mon équipe leur a fait de nombreuses offres justes et généreuses et nous travaillons très dur pour essayer de faire fonctionner les choses », a sans tardé expliqué sur les réseaux sociaux Céline Dion, parlant d’une mésentente financière. Sa nouvelle agence, CDA, a pris la défense de l’interprète de My heart will go on. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici