Cette célèbre star de télé-réalité opérée en urgence – elle évoque son calvaire

0
219

Les candidats de télé-réalité deviennent de véritables stars sur les réseaux sociaux ces dernières années. Une grande majorité d’entre eux réalisent des placements de produites, et perçoivent à l’occasion des sommes astronomiques, grâce à leurs différents partenariat avec les marques. Certaines célébrités vivent un rêve éveillé, quant à d’autres, elles n’hésitent pas à évoquer les épreuves difficiles auxquelles elles sont confrontées …

Elsa Dasc, célèbre pour avoir intégré de nombreuses émissions de télé-réalité a abordé son parcours du combattant pour tomber enceinte et les dernières opérations sous haute tensions auxquelles elle doit faire face. Celle qui affiche un sourire à tout épreuve, vit depuis quelques semaines un véritable calvaire. Ces derniers temps, la ravissante jeune femme ne va pas bien et elle n’hésite pas à évoquer son mal être sur les réseaux sociaux.

Il y a quelques jours, la célèbre influenceuse a fait des confidences poignantes sur Instagram, où elle est très active. Pourtant discrète sur ses problèmes personnels, aujourd’hui, elle a décidé de ne plus rien cacher à son million d’internautes. « Il faut dire que la jolie blonde revient de loin. Elle a d’ailleurs décidé de répondre une bonne fois pour toute à toutes celles et ceux qui lui demandent constamment : « C’est pour quand le bébé ? », a annoncé un confrère.

« Cette phrase qu’on m’a répété chaque jour de ma vie depuis que vous m’avez vu en couple. Je lutte en privé depuis 1 an et demi avec la fertilité. Avoir un enfant pour moi ne sera jamais une chose simple. C’est trop tôt et très dur pour moi de prendre la parole à voix haute pour expliquer, je me sens encore très vulnérable face à ce sujet , qui pourtant touche 1 femme sur 10 », a-t-elle confié.

Avant de préciser : « Tout a commencé quand j’ai découvert en avril dernier par une échographie que j’avais une inflammation des trompes. De là se sont enchaînés d’innombrables rendez-vous pour arriver à cette opération ‘la coelioscopie hysteroscopie’ qui permet de déboucher mes trompes. On a découvert suite à ça que j’avais une endométriose partielle, qu’on a réussi à enlever avec une opération de 3 heures. » 

Toutefois, les complications se succèdent. « Malgré le succès de l’opération, le lendemain mon corps n’a pas supporté, le risque zéro n’existe pas, j’ai subi 24h après une hémorragie interne, perte d’hémoglobine, anémie, je comprenais plus rien et là tout s’est accéléré, scanner transfusion et deuxième opération d’urgence. Sans doute le moment le plus angoissant et fatiguant de toute ma vie », a-t-elle conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici