Accueil Actualités Cette femme a subi une « grossesse » de 3 ans… Les médecins enlèvent...

Cette femme a subi une « grossesse » de 3 ans… Les médecins enlèvent une chose horrible de so ventre !

0
9

Margaret McMahon s’est un jour aperçue que son ventre gonflait anormalement. Ce qui a suivi surprend. 


Cette Irlandaise de 48 ans est déjà mère de deux enfants lorsqu’elle constate un jour que son ventre prend de façon anormale du volume. La première explication qui lui vient en tête est une grossesse. Mais son état s’aggrave au point de lui compliquer la vie. Margaret McMahon prend alors rendez-vous avec son médecin pour savoir exactement ce dont elle souffre. Elle va connaitre un choc.


La visite chez son médecin lui apprendra qu’elle est atteinte du symptôme de l’intestin irritable. Il s’agit d’une maladie connue qui entraine des douleurs incessantes. Pourtant la mère de famille n’y croit pas. Ce qu’elle ressent ne correspond pas tout à fait aux symptômes de l’intestin irritable. « C’était comme une grossesse sans fin, sauf que quand tu es enceinte, tu as un bébé à la fin », expliquait-elle. 


Margaret McMahon présente en effet tous les symptômes liés à une grossesse. Mais elle ne porte pas de bébé dans son ventre. Et ce durant les années qui vont suivre où elle subi les mêmes maux, dont de sévères douleurs. Voyant son état de santé se dégrader au jour le jour, elle se voit contrainte de quitter son travail. Au bout de trois ans d’une terrible souffrante, elle décide de pousser plus loin les tests sur son état de santé.


Margaret McMahon se fait ainsi prescrire un scanner et une IRM. Les examens révèlent qu’elle souffre de fibromes utérins non cancéreux. Il s’agit d’amas de cellules présentes chez de nombreuses femmes, mais qui évoluent rarement jusqu’à une dimension susceptible d’affecter le quotidien de celle qui en souffre. La maman de 48 ans fait donc partie des rares exceptions.


Malheureusement, le fibrome a énormément grossi au point d’atteindre le volume d’une pastèque. La seule option pour la débarrasser de ce poids handicapant est qu’elle subisse une hystérectomie. L’opération consiste à retirer une partie de son utérus. Et c’est une réussite puisque depuis sa sortie du bloc opératoire, Margaret McMahon se porte beaucoup mieux.


La maman de 48 ans a, petit à petit, pu reprendre le cours de sa vie. Elle a par exemple cesser d’uriner toutes les cinq minutes comme c’était le cas ces trois dernières années. L’histoire, elle, surprend. Pourtant, cette mésaventure arrive à plusieurs femmes à travers le monde sans que plus d’efforts soient mis en place pour leur éviter la détresse par laquelle Margaret McMahon est passée.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici