Cette maman frappe son nourrisson à l’aide d’une cuillère, sa condamnation dérisoire va vous choquer …

0
1106

Une jeune maman originaire du sud de l’Australie a écopé d’une peine de prison dérision qui a indigné la planète entière …

Cette dernière n’a pas nié les faits. Elle a été jugée pour avoir frappé violemment son bébé âgé de huit mois à l’aide d’une cuillère.

La maman âgée de 26 ans, Lorien Norman, risquait 13 ans d’emprisonnement, mais la peine prononcée a fait l’effet d’une bombe …

Actuellement, les internautes sont furieux et n’hésite pas à critiquer sans langue de bois la maman sur facebook, comme le confirme nos confrères du Daily Mail.

Cette dernière, âgée de 26 ans doit payer une amende de $500 et d’un « gage de bonne conduite », C’EST TOUT !

Elle n’a pas eu d’incarcération. Pourquoi une t’elle clémence de la part des juges ? Ces derniers ont estimé que les blessures étaient très superficielles.

Le drame a eu lieu en octobre 2016, lorsque les forces de l’ordre ont été contactées. Lorien avait également la police, menaçant de balancer son bébé par-dessus le balcon.

Lorsque les forces de l’ordres sont arrivées sur les lieux, ils ont découvert le nourrisson avec le visage remplis d’hématomes.

© Facebook/Daily Mail

Malheureusement, la jeune maman avait battu son nourrisson à l’aide d’une cuillère. Lorien et sa fille ont toutes les deux été conduits aux urgences, où l’enfant a été ausculté.

Les docteurs ont trouvé 8 types d’ecchymoses différents sur la fillette.

« Même si toute agression d’un enfant, surtout si jeune et vulnérable, par un parent est considérée comme une grosse rupture de confiance », indique le juge Jack Costello en cour, « votre offense [Lorien] est néanmoins loin d’être la plus sérieuse des offenses de ce type, en termes de degré de force utilisée et de durée de l’offense. »

© Facebook/Daily Mail

Le juge a également ajouté : « dans ce contexte, je note tout spécialement l’avis du pédiatre traitant, du fait qu’il n’y avait pas de trace de fracture osseuse ou crânienne, et que votre fille devrait complètement se remettre de ses blessures physiques. »

La jeune maman a été remise en liberté conditionnelle et doit être suivie par un psychologue.

Shane McMahon, le papa de la fillette a té sous le choc par le jument rendu. Il est bouleversé : « Je suis dégoûté – je suis vraiment sans voix, » avant d’ajouter « Où est la justice pour Evie [la fille] ? »

Cette histoire nous montre que plus jamais cela ne doit se reproduire et que la maltraitance des enfants doit être punie fermement.

Laisser un commentaire