Charlène de Monaco, affaiblie – elle brise le silence sur son état de santé

0
117

Le prince Albert et la princesse Charlene de Monaco ont également célébrait récemment leur dixième anniversaire de mariage. La famille royale de Monaco a vécu une expérience très différente que la majorité des couples. En effet, pour leur anniversaire du 1er juillet, le couple était séparé, tout comme ils l’ont été depuis que Charlene s’est rendue dans son Afrique du Sud natale début mai.

 Pendant son séjour, Charlene, une ancienne nageuse internationale , a également subi une intervention chirurgicale pour corriger une complication d’une précédente intervention, ce qui l’a amenée à passer plusieurs semaines séparée de son mari et de leurs jumeaux de 6 ans, la princesse Gabriella et le prince Jacques.

« Cela a été une période difficile pour moi. Mon mari et mes enfants me manquent énormément », a déclaré la princesse dans une interview à Chanel 24. Avat de poursuive : « Albert est mon rocher et ma force et sans son amour et son soutien, je n’aurais pas pu m’en sortir. cette période douloureuse. »

Malgré la distance, le couple a néanmoins publié une déclaration sur leur engagement continu envers leur travail caritatif, y compris la South Africa Foundation pour laquelle Charlene s’est initialement rendue en Afrique du Sud pour soutenir. 

« SAS le Prince Albert et SAS la Princesse Charlene se sont engagés à faire une différence dans le monde à travers leurs fondations et souhaitent remercier tout le monde pour leur générosité, leur soutien et leur confiance continus. » Ils ont ajouté : « Vos dons et contributions, votre soutien et votre confiance ont permis à nos fondations d’atteindre bon nombre de nos objectifs. Tout cela n’aurait pas été possible sans vous.

Par ailleurs, le magazine ‘Point de Vue’ a publié un dossier sur la princesse du Rocher et livre des nouvelles plutôt rassurantes à son sujet. La princesse se serait rétablie de son opération et son retour à Monaco ne serait plus qu’une question de jour. Un immense soulagement pour ses enfants, qui l’attendaient de pied ferme.

Laisser un commentaire